Rue de l’Aviation

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

 

Inaugurée entre 1902 et 1910, Meilburgerstrasse, pendant l’occupation allemande et jusqu’au 13 décembre 1918 avec le retour de l’Alsace Lorraine à la France.
Rue François Zimmer jusqu’en 1922.
Meilburgerstrasse reprend sa dénomination durant l’occupation allemande de la dernière guerre.

Au n°4 :

  • à compter du 15 mai 1946, Madame Moder, née Emilie Woehrlen, exploite un commerce de vente d’étoffe. Elle cesse à partir du 15 décembre 1953.

Au n°6 :

  • à compter du 1er août 1919, Joseph Kieger exploite un commerce d’huiles et articles de peinture. Il cesse ses activités en 1932.
  • à compter du 18 novembre 1932, Ernest Kieger exploite un commerce d’huiles et articles de peinture. Il cesse ses activités à partir du 15 avril 1942.

Au n°8 :

  • à compter du 2 avril 1946, Madame Marcel Eyl, née Germaine JACOB, répare et transforme les chapeaux. Elle cesse son activité à partir du 1er janvier 1955.

Au n°18 :

  • à compter du 11 avril 1957, succursale des Coopérateurs de Lorraine qui sont autorisés à vendre des liqueurs alcooliques et spiritueux à emporter. Ils déménagent au n°16 rue Mozart le 5 janvier 1968.
  • à compter du 15 avril 1968, Madame Yvette Formet exécute des encadrements de reproductions de toiles de maîtres à temps partiel. Elle cesse le 31 mai 1989.
  • à compter du 5 janvier 1978, succursale de la Coopérative de Basse-Yutz et environs venant du n° 6, rue des Hirondelles où elle est installée depuis le 1er juin 1957, pour le commerce d’épicerie, alimentation générale. Gérant : Madame Herb. Succursale fermée et vendue le 30 octobre 1986.

Au n°19 :

  • M.Becker est coiffeur.

Au n°22 :

  • à compter du 11 juillet 1935, Madame Jean-Pierre Divo, née Rose Braun, exploite un commerce de beurre et œufs.

Au n°23 :

  • à compter du 15 février 1934, Madame Joseph Mellinger, exploite un commerce d’épicerie, bière et vin à emporter. A partir du 16 mai 1935, ajoute la boulangerie. A partir du 10 octobre 1946, ajoute, beurre, oeufs, fromage, liqueurs et des spiritueux, alcool à emporter, articles d’école et parfumerie. A partir du 15 juillet 1947, ajoute la vente de glaces rafraichissantes. A partir du 5 avril 1949, ajoute la vente de pâtisserie-confiserie. A partir du 14 janvier 1953, ajoute la mercerie-bonneterie. A partir du 1er mars 1957, déménage à Audun-le-Tiche (54).

Au n°25 :

  • à compter du 8 juin 1978, Joseph Muscianesi est carreleur. Il cesse le 30 décembre 1983.
  • à compter du 1er novembre 2006, Frédéric Cendol exploite une entreprise de peinture et vitrerie à l’enseigne « CF Déco ». Il utilise un entrepôt au n°3bis, rue du Somp.Déménage à Metzeresche (57) en mars 2011.

Au n°26 :

  • à compter du 1er janvier 2010, établissement secondaire géré par Herve Stibrany qui effectue des travaux d’architecte. Le siège social est à Saint Contest (14). Il cesse ses activités à Yutz en août 2010 et au siège social en décembre de la même année.

Au n°27 :

  • à compter du 26 juin 1968, venant du n°97, rue des Romains où il est installé depuis le 1er mai 1964, Paul Beckinger exploite une entreprise de taxi et prestations de service. Il cesse ses activités à partir du 4 février1981.

Au n°29 : 

  • à compter du 15 juin 2014, Julien SIMONS gère une entreprise d’activités scientifiques et techniques

Au n°31 :

  • à compter de juillet 2013, Bernard Depre est conseiller en gestion.

Au n°33 :

Le 1er novembre 1948, Madame Emile Noël, née Denise Klein annule la demande d’ouverture d’un salon de coiffure qu’elle effectue le 1er mai 1949, la chambre des Métiers lui ayant refusé l’autorisation parce qu’elle n’est pas titulaire d’un brevet de maîtrise.

Au n°35 :

  • à compter du 1er juillet 1946, Guillaume, dit Willy Wagner, exploite un commerce d’articles de sports à l’enseigne « Tout pour le sport » qu’il transfère au n° 5, rue de la République le 27 février 1951.

Au n°38 :

  • à compter du 12 mars 1946, Madame Alphonse Greff, née Marie Hermann vend des corsets, gaines, soutien-gorge, bonneterie et accessoires en ambulant et exploite un atelier de fabrication de corsets et ceinture sur mesure. A partir du 30 décembre 1960, devient fabrication et vente de corsets et ceintures sur mesure. Elle déménage à Thionville (57) à partir du 3 octobre 1962. A partir du 20 mars 1947, Alphonse Greff met un local mis à disposition de Charles Herb qui fait et vend de la pâtisserie et des glaces, son établissement ayant été bombardé le 9 mai 1944. A partir du 1er mai 1950, il quitte les lieux et s’installe avec son épouse, dans le magasin rouvert le 1er juin 1948 et que gère son épouse, née Catherine Klesse, au n°44, pour un commerce d’épicerie, pâtisserie, glaces, mercerie.

Au n°39 :

  • venant du n° 14, rue des Prés où il est installé depuis le 1er octobre 1947, Ernest Koch exploite un atelier de peintre-décorateur en bâtiment avec fourniture. Il cesse ses activités à partir du 1er janvier 1982.

Au n°40 :

  • à compter du 1er août 2012, Julien Bands effectue des travaux photographiques.

Au n°41 :

  • à compter du 1er mai 1952, Albert Georges Cognard est courtier en textiles, bonneterie-mercerie, articles de ménage, horlogerie en ambulant, représentant le comptoir général des arts ménagers. Il cesse en 1954 et déménage à Ham-sous-Varsberg (57) pour prendre la gérance d’une succursale Sanal.

Au n°42 :

  • à compter du 7 juillet 1904, Jean Glaeser exploite un atelier de sellerie jusqu’en 1935.

Au n°43 :

  • à compter du 14 septembre 1959, Félix Schanzenbacher-Hirtz exploite un commerce ambulant de confection pour hommes, dames et enfants, mercerie-bonneterie, lingerie. Il cesse ses activités à partir du 15 octobre 1959 pour reprendre un emploi de salarié.
  • à compter du 15 juillet 1974, entreprise de plâtrerie André Ochem.

Au n°44 :

  • à compter du 10 octobre 1910, Nicolas Greff exploite un commerce d’épicerie et vin jusqu’en 1931. Il exploite une porcherie dont l’autorisation de pratiquer lui a été accordée par la municipalité le 5 mars 1924. Ayant eu connaissance des démarches entreprises par les voisins incommodés par les odeurs pour lui faire cesser son exploitation, le 20 juin 1939, Nicolas Greff demande un sursis de 6 à 8 semaines pour que ses bêtes soient   suffisamment grosses pour être vendues.  La préfecture lui ordonne de cesser cet élevage le 22 juillet 1939.
  • à compter du 1er août 1934, Madame Charles Herb, née Catherine Klesse, exploite un commerce d’épicerie, mercerie-bonneterie. Son établissement est sinistré le 9 mai 1944. A partir du 20 mars 1947, Charles Herb fait de la pâtisserie et des glaces dans un local mis à disposition par Alphonse Greff au n°38. A partir du 1er juin 1948, rouvre le magasin que gère son épouse, née Catherine Klesse, pour un commerce d’épicerie, glaces, mercerie. A partir du 1er mai 1950, Charles Herb la rejoint et ajoute la fabrication de pâtisserie. Ils cessent leurs activités 20 février 1958. – à compter du 1er août 2009, Jérémie Kaczmarek effectue de la vente à domicile de produits de cosmétique à base d’Aloe Véra. Il cesse ses activités à partir du 2 décembre 2011.

Au n°45 :

  • à compter du 1er mai 1927, Joseph Lang est maçon à temps partiel.

Au n°46 :

  • à compter du 1er février 1934, Joseph Hées exploite un commerce d’épicerie alimentation générale en ambulant. Il cesse ses activités à partir du 8 mars 1937.
  • à compter du 1er août 1967, venant du n°45, rue de la Moselle où elle est installée depuis le 23 mars 1966, entreprise de transports routiers exploitée par Madame Casimir Miklasz, née Clotilde Biringer. Elle déménage pour Gavisse (57) à partir du 1er septembre 1967.

 

Une réflexion au sujet de « Rue de l’Aviation »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.