Place de la Liberté

Itinéraires

 

Au n°1 :

Gérants :

    • M. Spitz, est boulanger
    • à partir de 1940, le gérant est Guillaume Wund. Le commerce est fermé le 1er mai 1944.
    • à partir du 16 décembre 1944, Albert Brass-Laroche exploite la boulangerie pâtisserie, épicerie, vins et liqueurs. Il cesse ses activités à partir du 27 décembre 1954.
    • L. Thill. Fermeture le 1er avril 1969.

En 1972, la surface de la boulangerie est intégrée dans la surface de l’épicerie.

Place de la Liberté en 2011.

Au n°3 :

Source : Albert Liebnau.

Source : Albert Liebnau.

  • à compter du 1er août 1922, succursale de la « Coopérative de Basse-Yutz » pour le commerce d’épicerie, alimentation générale, tabac.

Gérants :

    • Léon GILLE ;
    • à compter du 15 décembre 1935, Madame Eugène Gartiser, née Anne Pillois, exploite un commerce de fruits, légumes, primeurs ;
    • à compter du 7 août 1937, Madame Emile Wache, née Elise Koch, exploite un commerce de fruits, légumes, mercerie et dépôt de pain. A partir du 20 octobre 1939, ajoute la vente de bière et vin à emporter, boissons hygiéniques. Elle cesse ses activités à partir du 31 décembre 1955 ;
    • de 1937 à 1942, Madame Lucien Dillman née Irène Pfalzgraff ;
    • à partir du 16 décembre 1944, Albert Brass-Laroche exploite la boulangerie pâtisserie, épicerie, vins et liqueurs. Il cesse ses activités à partir du 27 décembre 1954 ;
    • du 1er avril 1954, Jules Brumter et Madame, née Marie Boes-Pflug ;
    • Madame Marguerite Vaudt ;
    • Monsieur Claude Baf et son épouse Charlotte fin en juin 1969 ;
    • à partir du 20 juin 1969, Mme Roland Cléman, née Yolande Fréchard ;

En 1972, Madame Cléman agrandi son magasin en englobant la surface de boulangerie dans sa surface de vente. Cesse le 31 décembre 1975.

Le 17 février 1982, la société change d’enseigne qui devient « Coopérative de Yutz et environs ».
Elle est fermée le 18 août 1983 et le fonds est vendu à la SNC « Koslowski-Giacometti ».

  • à compter du 19 août 1983, SNC « Koslowski-Giacometti ». Associés : Charles Koslowski et Madame, née Aniela Giacometti. Gérante : Madame Charles Koslowski. Commerce d’alimentation en libre service, tabac. Elle cesse son activité à partir du 3 août 1986 et vend le fonds. La société sans activité est dissoute le 22 septembre 1986.
  • à compter du 22 septembre 1986, commerce d’alimentation générale, tabac, libre service, exploité par Viviane et Nicolas Salani. Cessent leurs activités à partir du 8 avril 1991.

La municipalité achète les locaux et les transforme en mairie de quartier inaugurée le 17 septembre 1996.
A partir du 1er octobre 2011, poste de police municipale venant du n°67, rue du Stade où il est installé depuis mars 2003.

Au n°5, ancien n°106 : 

  • à compter du 27 juillet 1976, venant de Thionville (57) où il est installé depuis le 25 janvier 1969, entreprise de peinture, vitrerie, décoration exploitée par René Madeline. Cesse ses activités le 31 décembre 1988.
  • à compter du 1er août 1983, Jean François Madeline exploite une entreprise de publicités peintes et adhésives – panneaux – véhicules – banderoles – vitrines – Impressions numériques – Signalétiques intérieure et extérieure. Il dispose d’un atelier après le n°27, rue des Vergers.
  • à compter du 1er janvier 1989, siège social de la Société d’exploitation de l’entreprise René Madeline en location de M. et Madame René Madeline.
  • Associés : Jean François et René Madeline. Gérant : René Madeline. La société dispose d’un atelier après le n°27, rue des Vergers. Dissolution anticipée le 31 octobre 1996.

 

Au n°9, ancien n°110 :

  • à partir de 1920, Pierre Braun exploite le café restaurant. Il cesse een 1930.
  • à partir de 1930, Madame Lucie Maire exploite un débit de boisson. Elle cesse son exploitation à partir du 9 mai 1950.
  • à partir du 9 mai 1950, Madame Veuve Herber, née Catherine Anschutz exploite un débit de boisson jusqu’au 30 mai 1951.
  • à compter du 30 mai 1951, Madame Albert Valdan, née Adèle SIMON, effectue de la vente de bois à emporter ou à livrer en location gérance de Auguste Maire. Elle cesse cette activité à partir du 1er juin 1952.

A partir du 25 février 1952, une cabine téléphonique publique est installée dans les lieux et exploitée par Albert Valdan. Madame Valdan s’engage à porter gratuitement les télégrammes sur tout le territoire de la commune et à remplacer son mari à la cabine téléphonique en cas d’absence de ce dernier. Le 16 avril 1950, la cabine est déménagée rue Nationale. Les époux Valdan conservent leurs fonctions.

  • à compter du 1er juin 1952, Albert Valdan exploite le débit de boisson jusqu’au 1er août 1958.
  • à compter du 1er mars 1957, Madame Edmond Maire, née Germaine Siebert, exploite un commerce de fabrication et vente d’agglomérés. A partir du 1er août 1957, ajoute l’achat et la vente de matériaux de construction. A partir du 3 novembre 1964, ajoute le transport de matériaux. A partir du 31 décembre 1964, transmet le fonds à son époux Edmond Maire.
  • à compter du 1er janvier 1965, Edmond Maire exploite une entreprise d’achat, fabrication, vente et transport de matériaux de construction. Il cesse l’activité transport le 30 septembre 1978. Il déménage à Bertrange (57) à partir du 1er juillet 1980 et cesse ses activités à partir du 31 décembre 1988.
  • à compter du 1er mai 1987, venant du n°3, rue de la Forge où il est installé depuis le 1er avril 1986 comme associé dans la société de transport « Wéber Frères », Alain Wéber n’est plus associé exerce en qualité de taxi sous l’enseigne « Taxilor ».
  • à compter du 14 décembre 2001, Alain Wéber, exerce la profession de taxi. Il vient du n°18, rue de la Liberté où il est installé depuis le 1er mai 1987. Il déménage à Paulhan (34) à partir du 30 novembre 2005.
  • à compter du 1er septembre 2003, entreprise de fourniture et pose de menuiserie bois et PVC et de livraison à domicile exploitée par Raoul Hebting, à l’enseigne « Mobitrans « . Il cesse ses activités à partir du 30 octobre 2004.

Au n°16 :

  •  à compter du 4 août 2009, siège social et établissement principal de l’EURL « BMS « , (Brico-Multi-Service), entreprise spécialisée dans les petits travaux d’intérieur et d’extérieur, plomberie, sanitaire, isolation, décoration, débarras, jardinnage, etc. Gérant : Patrick Di Frederico.

Au n°18 :

Dans sa séance du mardi 14 février 1967, le conseil municipal décide de vendre la bâtisse communale se trouvant à cet endroit et qui accueille le photo-club de la MJC, les scouts, le camion de la commune et le plancher de danse de l’Union Musicale. Le produit de la vente est employé à la construction du nouveau bâtiment de la MJC, rue de la Pépinière.

Au n°20, ancien n°12 :

  • à compter du 10 mai 1962, installation d’une cabine téléphonique et du 11 octobre 1962, mise en place d’une recette auxiliaire rurale des P&T.

L’ensemble est géré par Madame Roger CLEMENT, née Agathe Commun.

A compter du 16 février 1963, ouverture d’un bureau de poste décentralisé à l’initiative de la       municipalité. Des travaux de réfection sont entrepris en 1965.

Le bureau de poste est déménagé le 16 décembre 2002 pour aller à coté de « l’espace de proximité  » municipal situé au    n°67, rue du stade.

Les locaux libérés sont mis à disposition de l’association de l’amicale de l’ancien village avant qu’elle ne déménage à l’ancienne mairie au n°7, rue de l’ancienne mairie.

  • à compter du 1er mars 2006, Benoit Dorard est conseiller en gestion.
  • à compter du 10 juin 2011, venant du n°2, boulevard Henri Becquerel, où elle est installée depuis le 1er avril 2008, siège social et établissement principal de la SARL « Allanne ». Commerce en gros de fournitures et d’équipements industriels, caillobotis, fer forgé, aluminium, produits de décoration intérieur et extérieur à l’enseigne « Métal@home ». Co-gérants : Aline et Benoit Dorard.

Au n°21 : ancien n°123

  • à compter du 25 février 1955, Mathilde Wéber exploite un commerce ambulant de mercerie bonneterie. date de fin

Au n°27 :

  •  à compter du 1er juillet 2001, Nordine Boumessaoud exploite une entreprise de nettoyage.

Au n°29 :

  • à compter du 6 juin 1983 venant du n°2, rue Henri Dunant où il est installé depuis le 15 mars 1982, entreprise de plâtrerie, isolation, cloisons exploitée par Serge Pasini. Il cesse ses activités à partir du 15 juin 2008.

Au n°30, ancien n°127a :

  • à compter de 1920, Max Graf exploite une épicerie, boulangerie. Il cesse ses activités fin 1926.
  • à compter de janvier 1927, boulangerie-pâtisserie, épicerie, beurre, oeufs, fromage, vin, bière à emporter, chocolat, salaisons, fruits, légumes, confiserie, conserves alimentaires exploitée par Edmond Becker qui est radié à partir du 28 juillet 1957.
  • à compter du 1er avril 1952, Madame Veuve Edmond Becker, née Marie Wassmer, exploite un commerce de boulangerie-pâtisserie, épicerie, beurre, oeufs, fromage, vin, bière à emporter, chocolat, salaisons, fruits, légumes, confiserie, conserves alimentaires. Elle cesse l’exploitation du fonds de commerce et devient loueuse de fonds à partir du 28 février 1956.
  • à compter du 1er mars 1956, Jean Caloi exploite un commerce de boulangerie, pâtisserie, épicerie, beurre, oeufs, fromage, vin, bière à emporter, charcuterie, salaison, fruits, légumes, confiserie, conserves alimentaires. Il déménage en Savoie à partir du 28 février 1974.
  • à compter du 1er mars 1974, boulangerie exploitée par René Luzerne en location-gérance pour un commerce en sédentaire et ambulant. A partir du 1er octobre 1975, il ouvre un établissement secondaire à Thionville (57) qui devient établissement principal 25 novembre 1975 et celui de Yutz secondaire. Il cesse ses activités à Yutz à partir du 28 février 1977.à 11 – à compter du 7 avril 1977, commerce d’épicerie, dépôt de pain, papeterie, collants, exploité par Madame Raymond Fromeyer, née Mathilde Wéber. Elle cesse ses activités à partir du 31 décembre 1987.
  • à compter du 1er juillet 1989, venant de Basse-Ham (57) Philippe Le Duc exploite un cabinet d’architecture qu’il installe dans les locaux qu’il a rachetés. Il déménage au n° 3, rue de la Culture à partir du 15 octobre 1994. Transformé en maison d’habitation.

A la même adresse :

  • à partir de 1936, E. Mertz exploite une laiterie jusqu’en 1939.

Au n°33 :

  • à compter du 15 octobre 2015, Madame Carole Priester, née Muller, effectue des travaux d’entretien corporel.

 

Retour à Rue par rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.