Terrasses des Provinces

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Le 4 juin 1959, le conseil municipal de Haute-Yutz donne son accord pour vendre au lieu dit « Am Petersberg » :

  • 1h71a86ca à la Société HLM Ardennes Lorraine, dont le siège est à Nancy (54),
  • 1h78a14ca à la société française de construction immobilière, dont le siège est à Lille (59).

Soit un total de 3h50 sur lesquels sont construits des bâtiments collectifs.

Ensemble des bâtiments Cofimeg. Source : Patrice Schaff.

Ensemble des bâtiments Cofimeg. Source : Patrice Schaff.

Ensemble des bâtiments Cofimeg. Source : Patrice Schaff.

Ensemble des bâtiments Cofimeg. Source : Patrice Schaff.

Cet ensemble de bâtiments comptant 472 logements, est construit à partir d’avril 1963, alors que la sidérurgie est en plein essor. C’est le quartier dit « des Cofimeg », du nom de la société gérante, maintenant le « Quartier des Provinces ». Les rues sont baptisées à compter du 24 septembre 1964. Cela apporte un grand nombre de familles et d’enfants, et par voie de conséquence, la nécessité de les accueillir en milieu scolaire, ce qui entraîne la construction de nouvelles écoles. Deux groupes scolaires sont ainsi construits : le groupe Pasteur pour le quartier des Provinces et le groupe Schuman, pour le quartier Haute-Yutz Village, qui accueille une partie des enfants de ce nouveau quartier. Leur dénomination date du 19 septembre 1963. Les sociétés immobilières et les bailleurs sociaux, vont se succéder au fur et à mesure du déclin de l’activité sidérurgique régionale. Plusieurs appartements sont alors  vendus aux locataires en place. Le quartier fait l’objet de différents aménagements par les municipalités successives qui ont du reprendre les voiries en charge.

ancienne chaufferie

Ancienne chaufferie, détruite en 2012.

Cet ensemble bénéficie d’un chauffage collectif par le sol, grande innovation à l’époque de sa construction. Assuré dans un premier temps par une chaudière au charbon, il le sera ensuite par une chaudière au gaz. Le bâtiment abritant l’ancienne chaufferie est réduit avant d’être complètement rasé. Le chauffage est interconnecté à la chaufferie de l’immeuble SNCF de la rue du Plateau. Il sera prochainement raccordé à la chaufferie bio-masse en cours d’installation dans la zone de Cormontaigne (2014).

Retour à l’accueil

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.