Rue Beethoven

Itinéraires

 

Rue Beethoven, ancienne rue de Kuntzig :
depuis le 30 janvier 1935,
Ancien chemin de Kuntzig de grande communication n°18b, à charge de Haute-Yutz depuis le 11 juin 1929.
Subit des travaux de rénovation en 2008/2009.
Künziger Strasse pendant l’occupation allemande de la seconde guerre.

Au n°1 :

  • à compter du 4 avril 1946, Ziviani Romam est entrepreneur de reconstruction. Il déménage à Apach (57) à partir du 25 octobre 1947.

Extrait du programme de la matinée récréative de l’arbre de Nöel des cheminots du 27 décembre 1958. Souce : Albert Liebnau.

  • à compter du 2 janvier 1952, Charles Muller (2), ouvre un commerce d’épicerie, œufs, fromage, ramassage de lait en établissement principal venant des n°4/6, rue de Bordeaux, où il est installé depuis le 1er mars 1950. Il supprime le ramassage de lait et la vente en ambulant. Il devient loueur de fonds à compter du 1er juillet 1955 et donne son magasin en location  aux Docks de Lorraine, dont il est actionnaire,  qui ouvrent une succursale.
  • la société « Les Docks de Lorraine » dont le siège social est à Terville (57) depuis le 1er janvier 1955, exploite tous ses établissements et magasins de vente au détail et en ½ gros de produits alimentaires, comestibles, vins, liqueurs, des spiritueux, boissons hygiéniques, lait, produits laitiers, articles de consommation, mercerie. Elle est donc susceptible d’ouvrir des succursales dans différentes communes. Fin de la location aux Docks de Lorraine le 31 août 1966. La société est dissoute à partir du 7 février 1968.
  • à partir du 1er septembre 1966, Madame Aldo Nicoli, née Fernande Pérignon, exploite, en location- gérance, un commerce d’alimentation générale, épicerie, fruits, légumes, viande, à l’enseigne « Unico », en sédentaire et ambulant. A partir du 25 octobre 1966, ajoute la vente de liqueurs, alcools et des spiritueux à emporter. A partir du 1er septembre 1968, elle achète le fonds à Charles Muller(2). Elle ouvre un établissement secondaire au n°1, à partir du 1er mai 1980. Elle cesse toute activité à partir du 20 mars 1988. Elle décède le 12 mars 2012.
  • à compter du 7 mars 1995, Ghyslaine Ehring Tloka exploite un salon de coiffure à l’enseigne « Reflex coiffure » en établissement secondaire, l’établissement est à Thionville (57). Elle cesse ses activités à partir du 28 mars 2002.
  • à compter du 1er avril 2003, EURL « Au monde de la dragée » exploitée par Madame Da Rocha Soarès, née Laurane Kieffer, commerce de confiserie, dragées. L’enseigne déménage au n°7, chemin le Clos à partir de septembre 2008.
  • à compter du 28 juillet 2009, EURL « No&Mie », salon de coiffure mixte, styliste, visagiste exploité par Noémie ROBERT.

A l’arrière du bâtiment :

  • à compter du 8 avril 2009, . Achat, vente, nettoyage de véhicules. Gérant : Thomas Lo Diudice. Cesse ses activités en septembre 2010.
  • à compter de mars 2010, établissement secondaire de l’EURL « LG Automobiles » dont le siège social est à Hayange (57) où elle est installée depuis le 8 avril 2009. Garage, achat, vente de véhicules automobiles d’occasion. Gérant : Thomas LO GIUDICE. Cesse ses activités à partir du 18 octobre 2010.
  • à compter du 10 décembre 2010, siège social de la SARL « AD Automobiles ». Entreprise de vente de véhicules automobiles légers. Gérant : Rajeb Azioune. Quitte Yutz en décembre 2010.
  • à compter du 1er avril 2011, venant de Thionville (57) où il est installé depuis le 14 avril 1994, Jean-Claude Beauvois exploite une entreprise d’installation et réparation de chauffage, sanitaire, énergies renouvelables, installations solaires, climatisation, etc..

Au n°3 :

  • à compter du 28 octobre 1963, venant de Hettange-Grande (57) où elle est installée depuis le 1er juillet 1958, Madame Charles Wendling, née Colette Grandclerc, exploite un salon de coiffure pour dames, articles de toilette et de parfumerie acheté à Lucien Papros à l’enseigne « Salon Colette ». Elle déménage à Nilvange (57) à partir du 31 mai 1965 et vend son fonds de commerce.

  • à compter du 1er juin 1965, venant de Sélestat (67), Madame Roger Pfanner, née Julie Junkel, exploite un salon de coiffure pour dames et un commerce de vente de parfumerie acheté à Colette Wendling. L’enseigne devient « Salon PFANNER ». Elle cesse son exploitation le 1er janvier 1969.
  • à partir du 1er janvier 1969, Roger Pfanner exploite le salon de coiffure pour dames et le commerce de vente de parfumerie. Il cesse et vend le fonds à partir du 31 mars 1981. Il décède le 4 mars 2018 âgé de 97 ans.
  • à compter du 1er avril 1981, salon de coiffure dames, vente de produits de parfumerie et de toilette, exploité par Madame Alain Juvan, née Marie-Odile Parpette, et salon hommes, exploité par son époux Alain.
  • à compter du 18 août 1981, Alain Juvan ouvre un salon de coiffure hommes à Thionville (57) et cesse à Yutz dont l’exploitation est reprise par son épouse à partir du 25 janvier 1983. Fin d’activité de Madame Alain Juvan et vente du fonds à partir du 21 octobre 1986.
  • à compter du 21 octobre 1986, Bernard Juteau et Viviane Pfister, exploitent un salon de coiffure.
  • à compter du 6 novembre 2003, à l’enseigne « Les Sables d’or », institut de beauté, amincissement, solarium, vente de produits cosmétiques, exploité par Mademoiselle Vanessa Sperandio.
  • Elle se marie le 29 août 2006, devient Madame Arménio Ferreira et déménage au n°2, allée du Jura.
  • à compter du 4 décembre 2006, Aude NOBIS exploite un commerce de traiteur : plat du jour, buffets, cocktails, apéritifs, vins d’honneur, repas divers à l’enseigne « Le Fin Gourmet ». Elle cesse ses activités à partir du 22 août 2007.
  • à compter du 21 janvier 2010, venant du n°115, rue Nationale, où elle est installée depuis le 2 juin 2009, Sophie Masuy exploite un institut de beauté, soins du corps et du visage à l’enseigne « Zen Attitude ».

A la même adresse : 

  • à compter du 3 octobre 1960, Jean-Pierre Mautès est gérant de la société « GACET », groupement d’achats en commun des épiciers détaillants de la région de Thionville (57). Sont associés : Robert Bieber et Ginette Schrepfer. Dissolution le 1er octobre 1968.
  •  à compter du 23 février 1972, Gérard Spagnoli est maçon-carreleur jusqu’au 31 décembre 1975.
  • à compter du 1er janvier 1994, en établissement secondaire, le siège social est situé à Sierck-les-Bains (57), SARL « Stampeeders » commerce d’import-export de vente de pièces détachées, accessoires et lubrifiants pour vélos, motos, karts et automobiles, ainsi que les vêtements spéciaux s’y rapportant. Gérant : Bernard Andrault. Dissolution anticipée de la société à partir du 25 septembre 2007.
  • à compter du 18 décembre 2007, établissement secondaire de l’entreprise gérée par Philippe Gartiser dont le siège social est à Koenigsmacker (57) depuis le 20 octobre 2005 pour la vente à distance et sur catalogue de lots de lingerie. Cesse ses activités à Yutz en janvier 2010. Le siège social est transféré à Woippy (57) en octobre 2011.

Au n°5 :

  • à compter du 24 mai 1956, Marcel Maurer exploite un atelier de travaux de serrurerie à temps partiel. Il cesse à partir du 1er janvier 1960. Il reprend le 1er janvier 1963, l’exploitation de son atelier. Il cesse ses activités à partir du 1er avril 1967.

Au n°6 :

  • Madame Lucie BERTRAND est tailleuse d’habits.

Au n°10 :

  •  à compter du 15 novembre 1973, Jean-Claude GERARD exploite « SOS Ambulances », ambulances toutes distances, jour et nuit. A partir du 3 janvier 1974, il est autorisé à transporter les malades atteints de maladie contagieuse. Il déménage à Maizières les Metz (57) à partir du 30 juin 1976.

 Au n°12 :

  • salon de coiffure fermé depuis le 3 mars 1979.
  • à compter du 3 avril 1979, salon de coiffure pour dames exploité par Madame Josiane Jungès.

Au n°13 :

  • à compter du 17 juin 2000, siège social et établissement principal de la SARL « Kirk Productions », entreprise d’enregistrements sonores et d’édition musicale. Gérant : Gilles Kauffmann. Déménage à Thionvile (57) le 5 décembre 2005.

Au n°15 :

  • à compter du 23 octobre 1949, en location, Albin Sebesta est tailleur et marchand d’habits et vend du tissu. Il cesse le 31 décembre 1970.

Au n° 25 :

  • à compter du 1er janvier 1985, Henry DENIS gère une entreprise spécialisée dans l’art du spectacle vivant.

Au n°36, ancien n°19, chemin de Kuntzig :

  • à compter du 1er mars 1956, succursale n°513 de Sanal, épicerie, alimentation générale. Gérant :
    • en 1967, Alain Christiany, puis Mme Fixari, Le 1er janvier 1971, devient Sanal-Eco, puis Sanal-Eco-Corso le 24 juin 1977 et enfin Corso le 15 septembre 1978. Fermée à partir du 19 octobre 1978.
  • à compter du 1er octobre 1979, magasin « Emport’Cuisines 2000 ». Gérant : Madame Michel Mistler, née Marie-Thérèse Camus. Vente de meubles de cuisine et appareils électroménagers. Cesse son commerce à partir du 11 janvier 1982.
  • à compter du 1er décembre 1982, venant de Guénange (57) où elle est installée depuis le 1er février 1978, Madame Robert Gies née, Marie-Claire GREGOIRE exploite un salon de coiffure mixte, vente de parfumerie et produits de beauté, à l’enseigne « Salon Marie-Claire ».  Elle vend le fonds le 31 mai 1990 et déménage à Vandoeuvre-les-Nancy (54).
  • à compter du 21 septembre 1990, Daniel Laumesfeld et Françoise Ritter exploitent un salon de coiffure mixte, vente de parfumerie et produits de beauté jusqu’au 5 décembre 1994 où ils déménagent.
  • à compter du 6 décembre 1994, Audrey Byczek exploite un salon de coiffure mixte, vente de parfumerie et produits de beauté à l’enseigne « Actu coiffure », jusqu’au 31 décembre 2003.
  • à compter du 8 mars 2004, Mademoiselle Audrey Pesavento exploite le salon de coiffure mixte, vente de parfumerie et produits de beauté à l’enseigne « Actu coiffure ». A partir du 8 juin 2010, transforme en EURL à la même enseigne.

A la même adresse :

  • à compter du 23 avril 1931, Michelle Legil fait commerce d’œufs, beurre, fromage et de mercerie en ambulant.
  • à compter du 1er janvier 1933, René Schwaller effectue des transports de sable, utilisé pour la construction de la ligne Maginot pour le compte de l’entreprise de transport Tilly. Son camion est stationné à coté d’un étang qui est ensuite remblayé pour créer la rue Frédéric Chopin. Cela lui crée des problèmes de voisinage et il déménage au n°27, (ancien n°30), rue des Prés à partir du 6 décembre 1933.
  • à compter du 1er mai 1956, Madame Gino Lazzari née Joséphine Gasparini exploite une entreprise de maçonnerie et crépissage à l’enseigne « LAZZARI. J ». Elle cesse ses activités à partir du 1er novembre 1958.

Au n°42 :

  • à compter du 21 avril 2006, Pascal Martinez est récupérateur de déchets triés à l’enseigne « MFM » Il cesse ses activités à partir de septembre 2010.

Retour à Rue par rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.