Rue du Lavoir

Itinéraires

 

Depuis le 28 août 1962, ancienne rue de la Fontaine.

rue du lavoir

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au n°2, ancien n°25, rue de la Fontaine :

  • à compter du 6 novembre 1933, Madame Camille Joly, née Augustine Feil exploite un commerce de mercerie, bonneterie, tissus, coupons, confection, lainage en ambulant. Elle cesse là partir du 22 juin 1942.

Au n°4, ancien n°27, rue de la Fontaine :

  • à compter du 15 mars 1947, Joseph Leguille exploite un atelier de réparations de chaussures jusqu’au 30 avril 1948.
  • à compter du 1er avril 1957, Jean Pierre Dertringer s’installe comme peintre dans des locaux mis gracieusement à sa disposition par son père Mathias Dertringer. Il déménage à Basse-Ham (57), le 15 février 1959 et cesse le 22 février 1965.

Au n°6 :

  • à compter du 5 août 1965, Louis Boudrie exploite une entreprise de transport de matériaux et marchandises. Il cesse toute activité le 31 janvier 1985.

Au n°9, ancien n°34, rue de la Fontaine :

  • à compter du 8 novembre 2001, SARL « Rêve Décor » entreprise de peinture et papiers peints. Déménage au n°5, allée Claire Restoux à partir du 1er septembre 2002. Gérant : Michel Mangiullo.

Au n°11, ancien n°26, rue de la Fontaine :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ferme de l’agriculteur Dupont. Le bâtiment a été construit en deux étapes : la partie droite et la grange en 1858, la partie gauche et l’habitation en 1860.

  •  à compter du 1er août 1933, Henri Bauer exploite une entreprise de travaux en bâtiments.

 

Le fronton le la porte d’entrée comporte les outils de la corporation des tailleurs de pierres : hache, burins, niveau, compas, équerre, marteau pointu, massette, etc.

Au n°12 :

  • à compter du 6 mars 1964, venant de Thionville (57) où il est installé depuis le 21 décembre 1948, Paul Jean Bodin exploite un commerce ambulant de récupération de métaux, ferraille, peaux, chiffons auquel il ajoute la vente de confiserie et de jouets. A partir du 7 décembre 1964, supprime la vente de confiserie et de jouets. Il cesse ses activités à partir du 1er janvier 1975.
  • à compter du 1er novembre 2010, Véronique Coq, née Faul, fait commerce de biens d’occasion en magasin. Elle cesse ses activités à partir du 4 janvier 2012.

Le passage rue de la Moselle-rue des Résistants Martyrs est élargi en juillet 1961.

Retour à Rue par rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.