Grand Rue n°81 à 90

Centrer
Itinéraires

 

Au n°82 :

  • entreprise de construction en bâtiment Jean Antoine qui déménage au n° 32, rue de la Culture.
  • à compter de 1907 et jusqu’en 1923, Florimond Michaux vend du bois de chauffage et autres combustibles.
  • à compter du 30 juin 1922, François Schivre, exploite un commerce de charbon. Il a son chantier à l’actuel n°111. Il cesse ses activités le 6 avril 1946

Extrait du journal « Le Basse-Yutzois » du 26 février 1926..

  • à compter du 1er mai 1940, Victor Scheil, ancien laitier ambulant, époux de Louise Schivre, fille de François, devient propriétaire du fonds acquis par donation de son beau-père. Il exploite alors le commerce à l’enseigne « Combustibles en tous genres, bois de chauffage » et effectue le transport. Le 26 août 1954, l’enseigne devient : « Commerce de tous combustibles, appareils ménagers, entreprise de transport, dépôt de gaz ». A partir du 12 août 1959, devient loueur de fonds d’un café qu’il possède à Metzeresche (57) et qu’il vend le 27 janvier 1967.

Extrait du programme de la matinée récréative de l’arbre de Nöel des cheminots du 27 décembre 1958.

  • à compter du 21 février 1972, constitution de la SA « société d’exploitation des anciens établissements Victor Scheil ». Siège social au n°111, Grand’Rue. Gérant : Victor Scheil. Le 1er mars 1972, la société reçoit en location-gérance le fonds comprenant :

Par donation-partage du 1er janvier 1980, Nicole Magne, née Scheil, devient propriétaire. A partir du 6 août 1980, changement, de SA en SARL : Pdg : François Scheil. Le 17 février 1985, Victor Scheil vend le fonds de la société d’exploitation à la SARL. Le siège social est transféré au n°15, rue du Warth. Les locaux sont vendus séparément la grange et l’habitation.

Au n°83, ancien n°47 :

  • à compter du 1er juillet 1926, cordonnerie Rodolphe Kaucic. En 1950, il déménage au n°16, rue sainte Elisabeth. Il est spécialisé dans les bottes à tiges et les chaussures sur mesure.

Au n° 84 :

  • à compter du 15 juillet 2005, à l’enseigne « Aux p’tits soins », Madame Gabriel Morchain, née Marie-Hélène Devriendt, exploite une agence de prestations de service, aide à la personne. Déménage au n°27, esplanade de la Brasserie à partir de 2 août 2006.

Au n°86, ancien n°64 :

  • à partir du 15 mars 1930, épicerie Henri Lieb exploitée ensuite avec sa belle sœur Sophie épouse de Albert Lieb de 1931 à 1946. La cordonnerie dont l’enseigne subsiste sur le coté de la maison au-dessus de la croix, est exploitée par le propriétaire Tullio Corridoni à partir du 1er juillet 1946. A partir du 13 janvier 1948, ajoute la vente d’accessoires de chaussures. Il décède le 15 novembre 1958 âgé de 46 ans.

La croix de la rue de Macquenom.

Le n°86, Grand’Rue en 2010.

Madame Veuve Tullio Corridoni, née Antoinette Lux, hérite de son mari et exploite le commerce. Elle se remarie le 15 janvier 1960 avec René Henri Rohmer. Elle cesse ses activités le 31 mars 1961 où elle devient loueuse de fonds et loue à :

  • à compter du 1er avril 1961, à André Vonner, qui exploite l’atelier de cordonnerie, vente de produits d’entretien. Il transfère ses activités au n°71, rue Nationale à compter du 15 mars 1965. Madame Antoinette Rohmer cesse toute activité à compter de la même date.
  • à compter du 1er septembre 1982, René Bouchy exerce de la vente à domicile.
  • à compter du 26 février 2002, Jean Jacques Mick exploite une entreprise de travaux électriques à l’enseigne « Bm Electricité ». Il cesse ses activités à partir de juin 2011.

A l’arrière du bâtiment :

  • à compter du 1er septembre 1904, menuiserie, ébénisterie, escaliers mécaniques, menuiserie en bâtiments, dépôt de cercueils, cierges, couronnes mortuaires exploité par Jean-Pierre Welter. Il est également le sixième président de la CMDP pendant 29 années. Il cesse ses activités à partir du 26 octobre 1949 et entre à l’hospice de Beauregard en 1959.

Extrait du fascicule du centenaire de la compagnie des sapeurs pompiers de Basse-Yutz en 1932.

Extrait du journal « Le Basse-Yutzois » du 26 février 1926.

Au n°87 : 

  • à compter du 1er août 2015, Madame Kelly TIERY effectue de la vente sur marchés et éventaires.
  • à compter du 2 septembre 2015, Madame Elisabeth TIERY, née Szmczak, effectue de la récupération de déchets triés.

Au n°88, ancien n°66 :

  • à compter du 1er juin 1937, Madame Emile Gaston Zimmer, née Adélaïde Genevé, exploite un commerce de bonneterie, mercerie, lingerie jusqu’au 5 décembre 1940.
  •  à compter du 1er novembre 1955, François Windstein exploite un atelier de menuiserie loué à Emile Gaston Zimmer. Suite à des différents avec le propriétaire, il cesse son activité en mai 1961 et reprend un emploi de salarié chez son frère Joseph, installé au n°3, rue des Seigneurs.
  • à compter du 15 octobre 1958, Madame Emile Gaston Zimmer, née Adélaïde Genevé, loue des chambres garnies. Le 15 décembre 1958, y ajoute « pension de famille ».Elle cesse toute activité à compter du 1er mars 1962 pour prendre sa retraite.

Transformé en appartements.

Au n°90 :

  • à compter du 1er juin 1972, entreprise « NE FRA », gérante Madame Angeline Dubour, spécialisée dans le nettoyage industriel et la prestation de main-d’œuvre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.