Rue des Distillateurs

Itinéraires

 

Depuis le 28 août 1962, ancienne rue des Près
Son nom vient de la distillerie Humbert installée au n°12.
Ackerstrasse durant l’occupation allemande de la dernière guerre.

Au n°5, ancien n°10, rue des Prés :

  • à partir de 1938, Madame Roger Wagner, née Cornellia Biacchi, est tricoteuse à la machine. Elle cesse ses activités en 1945.
  • à compter du 1er mai 1925, Jean Simon exploite un atelier de menuiserie. Il cesse ses activités à partir du 1er juin 1947.
  • à compter du 1er juin 1975, entreprise « Central Electronique », protection antivol, répondeurs, interphone, électronique, vente et dépannage exploitée par Vincent Muratori. Il transfère ses activités à Metz (57) à partir du 1er juillet 1976.

Au n°6, ancien n°13, rue des Près :

Maison d’habitation de Monsieur Victor Keller, suisse et sacristain, dont le fils René, sourd-muet, fait son apprentissage de tailleur chez Lantz installé au n°91, Grand’Rue.

  • à compter du 11 mars 1935, René Keller est tailleur, marchand d’étoffe et marchand d’habits dans des locaux mis à sa disposition par son père Victor. Il décède le 28 février 1972.
  • à compter du 22 mars 2006, Christophe LOUIS exploite un commerce de vente de produits sauf alimentaires non sédentaire et sur Internet à l’enseigne « Yutz Net Négoce ». Il cesse ses activités à partir du 20 décembre 2007.
  • à compter du 24 juin 2009, siège social de la SARL « Lor’étude », étude de marchés, sondages. Gérante : Madame Laure Fraud. Cesse ses activités en décembre 2010.

Au n°7 :

  • à compter du 16 avril 1981, entreprise de transport de marchandises et location de véhicules exploitée par Lucien Hein venant du n°8, rue des Cordonniers où il est installé depuis le 6 octobre 1980. Il cesse ses activités à partir du 29 octobre 1998.

La pompe à eau existant devant le n°7 permettait aux habitants de s’approvisionner et de rincer leur linge (il n’y avait pas l’eau courante au robinet mais éventuellement des puits).

Au n°8, ancien n°14, rue des Près :

  • à compter du 15 avril 1926, Eugène Gress vend et répare des parapluies.
  • à compter du 15 novembre 1928, Pierre Cogliatti est installateur électricien.
  • à compter du 1er octobre 1947, Ernest Koch exploite un atelier de peintre-décorateur en bâtiment. Il déménage au n°39, rue de l’Aviation.

Au n°9, ancien n°9, rue des Près :

  • à compter du 1er janvier 1950, Madame Reiter née Madeleine Adler, répare des parapluies en ambulant.
  • à compter du 9 septembre 1939, Charles Adler et Madame, née Françoise Röder, exercent la profession de réparateur de parapluies en ambulant. Madame cesse son activité le 30 avril 1940 et Monsieur en 1957.
  • à compter du 27 mai 1973, Jean Adler, (père), brocanteur, exploite un fonds de ramassage de déchets et vieux matériaux en ambulant, venant du n°21, rue du Canal où il est installé depuis le 21 décembre 1972. Il cesse toute activité le 31 décembre 1987.

Au n°12, ancien n°16, rue des Près :

Extrait du programme du 25ième anniversaire du « cercle catholique des jeunes gens », les 30 et 31 juillet 1927.

 

  • Extrait du fascicule du centenaire de la compagnie des sapeurs pompiers de Basse-Yutz en 1932.

    En 1918, François Humbert est installé comme distillateur. Il crée la société « Humbert et fils » avec Lucien et Emile, ses deux fils, pour l’exploitation d’une distillerie et un commerce d’approvisionnement. En 1928, il achète la maison Hoffman, au n°46, rue de la

    Moselle, débit de tabac où s’installe Lucien. En 1932, la société est dissoute et Emile reprend le commerce à son nom.

  • à compter du 15 octobre 1932, Emile Humbert, propriétaire du fonds, exploite une épicerie, vins et eaux de vie. Il ajoute :
    • la distillerie partir du 18 juillet 1945, elle est

      Le n°12, rue des Distillateurs en 2010.

      située à l’emplacement des garages actuels.

    • vins et spiritueux à emporter à partir du 27 mars 1947, et la mercerie-bonneterie à partir du 21 juillet 1947.

A partir du 1er juillet 1947, Emile Humbert est loueur du fonds « épicerie, tabac, liqueurs, alcool ».

    • à compter du 1er juillet 1947, à Raymond Humbert et son épouse née Aline Dion, pour l’exploitation d’un commerce d’alimentation générale jusqu’au 4 octobre 1960. A partir du 1er novembre 1951, il crée et exploite, en établissement principal, un commerce de fruits et légumes au n°47, rue de la Moselle à l’enseigne « Floréal ».

Emile Humbert cesse l’activité de loueur de fonds à partir du 31 décembre 1959.

  • A partir du 5 octobre 1960, Raymond Humbert, dans des locaux mis gracieusement à sa disposition par Emile Humbert, son père, exploite en établissement secondaire, un commerce d’épicerie, bonneterie, mercerie, vins et spiritueux sous l’enseigne « Alimentation générale ». Il cesse toute activité le 10 décembre 1984.
  • à compter du 15 octobre 1965, succursale de la SARL « Becker&Cie » dont le siège social est à Sarreguemines (57), dépôt de produits chimiques, dont le gérant est Robert Reppert.

A l’emplacement des garages et de l’ancienne distillerie :

  • à compter du 1er octobre 1969, Jean-Claude Cacoilo et Madame, née Elvire Graff, en location-gérance d’un fonds de commerce peinture automobile appartenant à Alfred Lagneaux, sous l’enseigne « Peinture et Carrosserie ». Jean-Claude Cacoilo exerce en emploi secondaire. Le 3 décembre 1970, il étend ses activités à l’achat et à la vente de voitures d’occasion et exerce à temps complet. Il cesse toute activité le 1er novembre 1972.
  • à compter du 1er avril 1973, peinture automobile Jean-Claude Fiderspil. Il cesse ses activités à partir de juillet 1973.
  • à compter du 20 septembre 1973, Jean-Bernard Stegmann, achète et exploite un atelier de peinture automobile sous l’enseigne « Garage-Carrosserie Stegmann ». Il cesse toute activité à partir du 30 mai 1980 pour non-rentabilité.

A l’étage, l’accès se faisant auparavant par le n°10 :

  • à compter du 26 août 1946, Madame Nicolas Kinné, née Marie-Louise Biacchi, exploite un atelier de tricoteuse à la machine, vente de tricotage et laine qu’elle exploite déjà dans les années 1939. Elle cesse ses activités en 1960.

Au n°16 :

  • à compter du 1er janvier 2006, Madame Anne Muller, née Ney, effectue de la vente à domicile de produits Tupperware. Elle quitte Yutz pour la Meurthe et Moselle (54) en janvier 2010.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.