Rue Drogon

Itinéraires

 

Inaugurée entre 1902 et 1910, Drogonstrasse, pendant l’occupation allemande et jusqu’au 13 décembre 1918 avec le retour de l’Alsace Lorraine à la France.
Richthofen Strasse durant l’occupation allemande de la dernière guerre.

Rue Drogon. Source : Jean-Paul Hoffman.

Au n°1 :

  • Source : Jean-Yves Hergat

    Source : Jean-Yves Hergat

    à compter du 15 février 1933, Madame Emile Crauser, née Marie Schwartz, exploite un commerce d’épicerie-mercerie, fruits, légumes, brosserie, alimentation générale. Elle cesse ses activités à partir du 29 avril 1947.

  • à compter du 16 mai 1947, épicerie-fruiterie, légumes, primeurs, poisson, alimentation générale, mercerise-bonneterie, à l’enseigne « Au jardin de midi » exploité par Madame Jean Morbé, née Marie Justinger en sédentaire et en ambulant. Elle cesse à partir du 28 février 1952.
  • à compter du 4 février 1952, Madame Joseph Uters, née Juliette Leif, exploite un commerce d’épicerie, fruiterie, mercerie, à l’enseigne « Au jardin du midi ». A partir du 1er août 1955, ajoute la vente de légumes, poisson, vins, liqueurs, bières, limonade, boissons hygiéniques à emporter en sédentaire et en ambulant. A partir du 1er janvier 1956, supprime la vente en ambulant. Cesse ses activités à partir du 31 mars 1959.

A la même adresse :

  • Madame Berthe Feisthauer exerce le métier de sage-femme jusqu’au 1er septembre 1949 où elle déménage à Elzange (57).

Aux nos 3-5 :

  • à compter du 1er février 1955, Pierre Recht gère un dépôt d’importation et de vente de matériel et d’outils pour la fixation en tous genres dans des locaux loués par Madame Veuve Riedel, née Anne Adelving, jusqu’au 8 décembre 1964 où il cesse ses activités pour raison de santé.
  • à compter du 1er janvier 1951, Jean Hubert Muller exploite un atelier de tailleur. Il déménage au n°82, rue du président Roosevelt à partir du 1er janvier 1956.
  • à compter du 18 mars 1971, ouverture d’une succursale des magasins « SGAF », (Société Générale d’Approvisionnement de la Fensch), siège social à Thionville (57) en location-gérance de Georges Fischer et Madame Victorine Jung et à l’enseigne « Supermarché grand Yutz » pour la vente de toutes denrées alimentaires, ustensiles de ménage, vêtements. Gérant : Raymond Klein. A partir du 1er février 1988, la SGAF devient la Société « Européenne de Supermarchés », siège social à Hagueneau (57) et change d’enseigne qui devient Migros. Fermeture de la succursale à partir du 26 octobre 1988. A partir du 20 février 1990, la société « Superal », siège social à Hagueneau (57), cède son supermarché à la société GRO-EST dont le siège social est à Laxou (54). Le 1er octobre 1990, les sociétés GRO-EST et Migros deviennent Match Lorraine.
  • à compter du 28 décembre 1992, Supermarché Match, SA « Match Est ». Supermarché, denrées alimentaires, ustensiles de ménage, poissonnerie. Pdg : François Bouriez.

A la même adresse, à l’intérieur du magasin :

  • à compter du 27 septembre 1979, « Cordonnerie rapide » exploitée par Nicolas Scalise. Seconde cellule ouverte dans un magasin SGAF, la première étant à Woippy (57). Réparation de chaussures, confection de clés. Cesse courant 1982.
  • à compter du 1er avril 1984, Anne Kahler, née Zimmermann exploite un commerce de cordonnerie rapide et clés minute en établissement secondaire. Le siège social est à Thionville (57). Fermeture de l’établissement à partir du 12 novembre 1998.

A la même adresse, sur le parking :

  • à compter du 1er octobre 1976, Guy GODEFROY vend des sandwichs, frites, saucisses glaces. Il cesse en 1984.

Au n°6 :

  • à compter du 1er avril 1982, magasin de vente de la SARL « Les vignobles français » dont le siège social est à Rustroff (57) pour la vente de vins et boissons en gros, ½ gros et détails. A partir du 10 octobre 2003, le siège social est au n°27, rue de la République. Co-gérants : Emile Sindt et Madame, née Nelly Massaro. A compter du 5 juillet 2004, nouveaux gérants : Emile Zindt et Odile Arsac. A partir du 26 décembre 2009, fermeture  des établissements de Haudainville (55). A partir du 25 octobre 2011, Nouveaux gérants : Sophie et Gilbert Gindt. Ils ajoutent une cave à bière et les produits Monin pour amateurs de saveurs sucréesFermeture des établissements de Braquis (55) à partir du 2 mars 2012 de Longlaville (54) et de  Yutz le 5 avril 2013.

Au n°7 :

  • à compter de 1934, Jean Perigault exploite une entreprise de transport. Il cesse en 1938.

Au n°8 :

  • à compter du 1er mai 1923, Alphonse JACOB exploite un commerce d’épicerie, œufs beurre, fromage, fruits. Il est propriétaire également d’un commerce de laiterie fromagerie situé à Koenisgmacker (57). A partir du 13 septembre 1926, déménage au n°27, rue de la Pépinière.
  • à partir du 14 septembre 1926, Madame Boudinet, née Mengès, exploite un fonds de commerce d’épicerie, beurre, œufs, fromage à l’enseigne « Boudinet Mengès ». Fin d’exploitation à partir du 15 janvier 1946.
  • à compter du 1er février 1946, Madame Georges Sommer, née Marguerite Stolz exerce le métier de couturière jusqu’au 1er septembre 1947.
  • à compter du 1er avril 1950, Henri Loch exploite un atelier de cordonnerie, vente de chaussures et accessoires. Il déménage au n°5, rue Nationale à partir du 15 juillet 1966.
  • à compter du 8 mars 1976, venant de Thionville (57) où il est installé depuis le 23 avril 1971, Larbi Khalouche exploite une boucherie-charcuterie, achat et vente de viande de mouton en ambulant. Il cesse ses activités à partir du 31 décembre 1977.
  • à compter du 13 janvier 1982, en établissement secondaire, le principal étant situé au n°33, Grand’Rue, Larbi Khalouche, exploite une épicerie, boucherie, alimentation générale, fruits, légumes et occasionnellement achat et vente de mouton en ambulant. Il cesse ses activités à partir du 22 février 1989.
  • à compter de juin 1998, Lucette Lebrun effectue de la coiffure à domicile. Elle cesse à partir du 1er juin 1999.
  • à compter du 31 août 2001, siège social de l’EURL « Sodepo Trade », spécialisée dans le commerce d’équipements informatiques et de logiciels. Gérant : Dominique Neuville.
  • à compter du 1er juin 2015, Catherine Jempfer effectue des travaux de poste et courrier.

A la même adresse :

  • à compter du 8 juillet 1930, Georges Sommer effectue des travaux de menuiserie à temps partiel.
  • à compter de février 1946, Madame Marguerite Sommer exploite un atelier de couture. Elle cesse la 1er septembre 1947.

Au n°10 :

  • à compter du 22 janvier 1935, Guillaume Klockler exploite un commerce d’alimentation générale, fruits, poissons, légumes et volailles. Il cesse ses activités à partir du 29 avril 1946.

Au n°12 :

  • à compter du 9 août 1930, Marguerite Fuchs exploite un salon de coiffure.

Au n°14 :

  • Madame Elisabeth Schiede est brodeuse.

Au n°20 :

  • à compter du 14 mai 1949, « Entreprise de bâtiment et béton armé Claire Merlotti », venant de Florange (57) où elle est installée depuis le 1er décembre 1947. A partir du 2 août 1949, transfert de l’entreprise au nom de Antoine Merlotti qui déménage au n°52, rue sainte Elisabeth, à partir du 1er octobre 1955.

Au n°21 :

  • à compter du 1er juillet 1994, Yvonne Keime Maury, effectue des travaux de dessins industriels. Elle déménage à Metz(57) à partir du 1er juillet 1996.

Au n°23 :

  • à compter du 2 janvier 1930, David Kalmonn exploite un atelier de cordonnerie à temps partiel.
  • à compter du 1er janvier 1951, Madame Veuve Georges Schlauder, née Eugénie Hesling, est loueuse de chambres garnies. Elle cesse ses activités à partir du 1er octobre 1951.
  • à compter du 26 mai 1986, Patrick Fattore effectue des travaux de ramonage.
  • à compter du 8 juillet 1986, entreprise de lavage de carreaux, tapissier, peintre exploitée par Robert Sacksteder. Il cesse à partir du 8 novembre 1986.

Au n°25 :

  • à compter du 3 avril 1948, « Société Litzmann & Cie », entreprise de travaux publics et toutes opérations s’y rattachant. Gérant : Léon Litzmann. La société est dissoute à partir du 18 janvier 1949.

Au n°27 :

  • à compter du 1er février 1934, Léon Hert exploite une laiterie.
  • à compter du 12 janvier 1930, Raymond Lauer exploite un garage automobile. Il cesse ses activités en 1935.

Au n°28 :

  • à compter de septembre 2011, venant de Féves (57) où il est installé depuis le 1er mai 2009, Julien Frizon exploite un magasin de vente de miels et leurs dérivés sous l’enseigne « ADL Abeille De Lorraine ».

Au n°33 :

  • à compter du 1er janvier 1987, commerce de vente de vêtements et de sous vêtements sur les marchés et braderies exploité par Stéphane NOEL en société de fait avec Christophe Culjark. A partir du 7 avril 1987, ajoutent la vente d’articles de bazar. Ils cessent leurs activités à partir du 15 mai 1987.
  • à compter du 11 juin 2009, siège social de l’EURL « ODF Transports », société de transport de fret. Gérant : Dane OBOU-OLANGA. Cesse ses activités en juillet 2010.

Au n°35 :

  • à partir de 1933, Madame Veuve Bernard Sax, née Madeleine Jochem, exploite une entreprise de transport. A partir de 1937, elle ajoute le transport en taxi.
  • à compter du 21 septembre 1937, Guillaume Kugel exploite un commerce d’alimentation générale, fruits, légumes en ambulant. Il déménage au n° 29a, rue Fridjtof Nansen à partir du 13 février 1946.
  • à compter du 1er août 1964, venant de Thionville (57) où elle est installée depuis le 29 juin 1964, Mademoiselle Marie-Anne Grosser exploite un atelier de couturière. Elle cesse ses activités à partir du 1er février 1965.

Au n°37 :

  • à compter du 1er avril 1986, atelier de création artistique exploité par Madame Monique Stutz dont siège social est situé au n°5, rue de la Marne. Fermé en janvier 2010.

Retour à Rue par rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.