Rue de la Pépinière

Itinéraires

 

Rue Schwab jusqu’au 13 janvier 1919,
Rue de la Pépinière à partir de 1927,
Rudolf Hess Strasse de 1940 à 1944.
Re-numérotée à partir du 23 juillet 1959.

Dans sa séance du 12 décembre 1963, le conseil municipal décide de supprimer le bac et la fontaine qui se trouvent entre les deux maisons Hergat et Fuchs (au n°153, rue Roosevelt et n°1 rue de la Pépinière). Cette fontaine est alimentée par la source qui passe au coin de la rue de la Pépinière et de l’Ancienne Mairie.

Au n°2 :

  • à compter du 1er octobre 2013, Alfonso Zollo gère une entreprise de maçonnerie, gros œuvre des bâtiments.

Au n°4 :

  • à compter du 6 mai 1994, SARL « CBE », (Couverture, Bardage, Etanchéité), zinguerie, serrurerie, vente, négoce et pose de couverture et bardage. Gérant : Jean-Louis MATHIEU. Il déménage à Oudrenne (57) en août 2013.

Au n°6a :

  • zacchià compter du 1er juin 2011, Jonathan Zacchi exploite une entreprise de peinture et vitrerie à l’enseigne « Peinture et finition ». 

    .

Au n°7, ancien n°36 :

  • à compter du 1er janvier 1955, Paul Bodin, exploite un commerce de ramassage de déchets. A partir du 15 janvier 1963, vend de la vaisselle. Le 31 décembre 1969, il transmet son entreprise à son épouse née Marie-Anne Ernwein.

Par décision du conseil municipal d’août 1959, Paul Bodin, effectue le ramassage des ordures ménagères une fois pas semaine, le mardi, en fournissant camion et chauffeur. Il est payé 30 000 F l’an pour ce travail.

  • à compter du 1er janvier 1970, Madame Paul Bodin, née Marie-Anne Ernwein, pratique la récupération de fers et métaux en ambulant. Elle cesse le 23 septembre 1977. Elle transfère son exploitation à son fils Aloyse en juin 1979.
  • à compter du 1er mai 1973, Christian Huard exploite un commerce de jeux et amusements publics, forain, brocanteur ambulant. Le 1er janvier 1976, il étend son commerce aux foires et marchés pour la vente d’articles divers. Il cesse ses activités à partir du 23 septembre 1977.
  • à compter du 1er juin 1979, Aloyse Paul Bodin pratique la récupération de fers et métaux en ambulant. Il ferme à partir de 14 avril 1982 pour rouvrir à partir du 24 septembre 1985. A partir du 1er avril 2003, il ajoute la récupération des matières recyclables. Cesse ses activités le 2 décembre 2008.

Au n°11 :

  • à compter du 5 juillet 1965, René Longo fait commerce de fruits, primeurs, légumes, pommes de terre, en gros et ½ gros. Il cesse ses activités à partir du 31 janvier 1975.

Au n°12, ancien n°136 :

André Guisse est employé de la SNCF et son beau-père, Mathias PHILIPPE, représentant en vin installé au n°234 (ancien n°84), rue du président Roosevelt, l’incite à devenir négociant en vins.

  • implantation guisseà compter du 1er janvier 1945, André Guisse, s’installe comme négociant en vins, de spiritueux et alcool, en gros et ½ gros. Il stocke d’abord ses fûts au n°104, rue du président Roosevelt, puis progressivement dans la grange de l’ancienne ferme où est installée l’entreprise. A partir du 28 août 1951, l’enseigne devient « Les Caves de Yutz ». Certaines personnes font la remarque, qu’étant installé à Haute-Yutz, il ne fallait pas choisir simplement « Yutz  » comme enseigne. Et André Guisse de répondre « qu’un jour, il n’y aura plus Basse-Yutz et Haute-Yutz, mais seulement Yutz « . Cette prédiction s’est réalisée en 1971, soit vingt ans plus tard.

En 1953, il entreprend la construction de sa maison d’habitation après avoir rasé les écuries de la ferme. Sur la cour sont construits deux garages dans lesquels subsiste un puits. Les entrepôts situés aux nos 24/26, rue de l’Ancienne Mairie, sont construits en 1970, derrière le corps de ferme. Ce dernier est rasé et reconstruit en 1980.

A partir du 4 juillet 1959, André Guisse ajoute la vente de bière, cidre, sodas et eaux minérales.

  • à compter du 26 avril 1980, suite au décès de André (père) Guisse, les héritiers exploitent l’entreprise en indivision et en société de fait à la même enseigne. Ce sont : Madame André Guisse, née Félicie PHILIPPE, Patrick et André-Marie Guisse pour le commerce de vins, boissons hygiéniques, cidres, bières, eaux minérales, sodas et gros et ½ gros. Madame André Guisse cesse l’exploitation à partir du 1er août 1987, et fait donation-partage de ses parts à ses deux fils, Patrick et André-Marie. A la même date, André-Marie Guisse vend ses parts à son frère Patrick.

Madame André Guisse décède le 9 janvier 2007.

  • à partir du 1er août 1987, l’entreprise devient SARL avec la même enseigne, « Les Caves de Yutz ». Associés : Patrick Guisse et Madame, née Marie-Madeleine Mellinger. Gérant : Patrick Guisse. Les entrepôts contiennent essentiellement les chaînes d’embouteillage de vin de table qui est distribué dans toute la région. La consommation est importante et les locaux deviennent trop petits. Patrick Guisse recherche alors des locaux plus spacieux. Au n°24, rue Nationale, la brasserie a cessé sa production et Lorest-Boisson, entreprise de distribution, se trouve dans les locaux en location jusqu’en janvier 1986 où elle déménage pour Ennery (57).

Les locaux deviennent disponibles. Patrick Guisse déménage les chaînes d’embouteillage en juin 1997.
La maison d’habitation est rachetée par Fabien Guisse en décembre 2007.
Les entrepôts servent de cave à l’entreprise gérée par Fabien Guisse et dont le siège social est à Basse-Ham (57), à partir de décembre 2007 à l’enseigne, « La Maison des vins ».

En face à l’angle de la rue :

En novembre 1850, un second puits est foré par l’entreprise Théodore Propst à l’angle de la rue avec la rue de l’Ancienne Mairie. Il est alimenté par la source située sur la place de la Pépinière. Il alimente les fontaines situées au coin des rues du Stade et de l’Ancienne Mairie et celle située entre les n°1, rue de la Pépinière et 153, rue du président Roosevelt.

Au n°18 :

  • à compter de mars 2014, venant de Solgne (57) où il est installé depuis le 28 avril 2011, Cédric Goedert fait commerce de bois, vert ou sec, location de fendeuse et scies à bûches, entretien des espaces verts à l’enseigne « Bois services ». A partir du 1er avril 2015, l’enseigne devient « Entre forêt et jardin ».

Au n°27 :

  • à compter du 13 septembre 1926, venant du n°8 rue Drogon où il est installé depuis le 1er mai 1923, Alphonse JACOB exploite un commerce d’épicerie, œufs, beurre, fromage. Il cesse ses activités à partir du 14 juin 1942.

Au n°29 :

  • à compter de juin 2013, Aminata Zimmer, née Makoumbou ouvre un établissement d’esthétique, venant de Saint-François-Lacroix (57) où elle est installée depuis le 1er septembre 2011. Cesse ses activités à partir du 14 juin 2014
  • à compter du 1er septembre 2014, siège social de la SARL « Insolrève », voyagiste. Gérante : Aminata Zimmer, née Makoumbou.

Au n°30 :

Ancienne pépinière communale dont la création est autorisée par le conseil municipal du 7 février 1864 à l’initiative de Joseph Nels. Les plantations sont constituées d’oseraie, d’arbres fruitiers et de peupliers.

Le 28 janvier 1883, le conseil municipal décide de son agrandissement.

La pépinière est mise en location par décision du conseil municipal du 24 février 1919.

Sur l’ancienne place des fêtes transformée en parking, en 1954, un puits, alimenté par une source, permet l’approvisionnement en eau. Il alimente le puits qui se trouve au coin des rues de la Pépinière et de l’Ancienne Mairie, qui lui-même alimente la fontaine située au coin des rues de l’Ancienne Mairie et du Stade et celle située entre le n°153, rue du président Roosevelt et n°1, rue de la Pépinière (jusqu’en décembre 1963 où elle est supprimée).

Un proche habitant se voit refuser le raccordement sur ce puits, car la municipalité engage les études des travaux d’adduction d’eau.

Un lotissement de 11 maisons est prévu à cet endroit, mais le conseil municipal du 8 mars 1957, décide de n’accorder le permis de construire qu’à cinq parcelles situées du coté impair.

La Maison des Jeunes et de la Culture « La Pépinière », (MJC)

 

Au n°41 :

  • à compter du 16 mai 1955, Raymond Wendling exploite un commerce de vente d’eau minérale, papeterie et papier d’emballage en gros. A partir du 5 avril 1955, il étend ses activités au service automobile. A partir du 16 juin 1955, ajoute la vente de produits d’entretien, parfum et les fournitures de bureau en gros. A partir du 1er septembre 1955, ajoute la vente de poivre Wicky. A partir du 1er avril 1957, vente en ambulant d’alimentation générale et gros et détail, saucisson, salaison. Il cesse ses activités à partir du 1er janvier 1957.

Au n°43 :

  • à compter du 1er avril 1975, Raymond Brencklé exerce le métier de peintre en bâtiments à temps partiel. Il cesse son activité à partir du 30 avril 1978.

A la même adresse :

  • à compter du 20 octobre 1980, Jean-Marie Boguet et son épouse, née Jacqueline Brencklé, installent une entreprise de transport de malades et blessés par véhicules sanitaires agréés en établissement principal, l’établissement secondaire est situé à Uckange (57) depuis le 20 octobre 1980. Ils cessent leurs activités le 9 avril 1986.
  • à compter du 1er janvier 1996, SA « ABS », Adam Brundu Services, vente, réparation, maintenance de matériel de manutention et de levage exploité par Adam Brundu. Il cesse ses activités pour reprendre un emploi de salarié à partir du 30 mars 2006.

Au n°51 :

  • à compter du 1er octobre 1961, André Hirn exploite un atelier de réparations automobiles dans un garage appartenant à son père Georges. Il transfère son atelier au n°45, rue Pasteur à partir du 1er novembre 1962.

Au n°53 :

  • à compter du 1er avril 1970, Hugues Sornette exploite une entreprise d’horticulture, plantation et entretien d’espaces verts. Son exploitation est située chemin du champ de tir, route d’Illange. Il cesse à partir du 31 décembre 1995.

Au n° :

  • venant du Ban Saint Martin (57) où elle est installée depuis le 8 novembre 1946, Société d’entreprise générale de travaux publics et bâtiments « Keine & Cie ». Gérant : Paul Keine. La société est dissoute à partir du 5 mai 1948.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.