Rue du président Roosevelt n°1 à 100

Itinéraires

Sous l’administration impériale allemande, « Saarlouistrasse », jusqu’au 13 décembre 1918 avec le retour de l’Alsace-Lorraine à la France. La route de Sarrelouis est devenue rue Roosevelt de Basse-Yutz à partir du 13 janvier 1919. L’étude pour la goudronner est lancée en novembre 1924. Dénommée « Adolph Hitler Strasse » pendant l’occupation allemande de la dernière guerre de 1940 à 1944.

limites b h

Avant la fusion des communes de Haute et Basse-Yutz en 1971, l’actuelle Rue du Président Roosevelt porte deux appellations, les limites de communes étant dans l’axe de la rue :

  • du n°1 à l’actuel n°143, le coté sud est la rue Nationale à Haute-Yutz, le coté nord est la route de Sarrelouis devenue rue du président Roosevelt à Basse-Yutz
  • à partir de ce n°143, jusqu’à la rue du Printemps, les deux cotés sont, Rue Nationale à Haute-Yutz.
  • à partir de la rue du Printemps, c’est la route de Bouzonville à Basse-Yutz, pour les deux cotés.

La numérotation date de 1931. Fusion des deux communes à compter de janvier 1971. A partir du 21 janvier 1971, devient rue du président Roosevelt (D918) jusqu’à la rue du Printemps. La municipalité distribue les nouveaux numéros des maisons pour mise en place par les propriétaires en avril 1971.

Chantier sans numéro, situé sur le terre-plein situé en extrémité de la route :

  • dès 1910, François Fagnioni exploite une entreprise de maçonnerie. Il cesse ses activités vers 1928.
  • à compter du 1er avril 1925, Jean Foschia exploite une entreprise de terrazzo et cimentier. Il cesse ses activités à partir du 31 août 1928.
  • à compter du 1er août 1928, Modeste Corti reprend les travaux de cimentier de Jean Foschia.
  • Extrait du fascicule du centenaire de la compagnie
    des sapeurs pompiers de Basse-Yutz en 1932.

    à compter du 1er janvier 1936, SARL « Corti Modeste et Cie ». Les associés sont Joseph Corti et Noël Sciarini, le gérant Modeste Corti, pour l’exploitation d’une entreprise de terrazzo et fabrication de pierres. Ils cessent leur collaboration le 31 décembre 1949, dans l’impossibilité d’acheter le terrain militaire sur lequel la société est en location. L’entreprise est reprise par Pierre Corti qui s’installe au n°25, rue du Canal le 23 janvier 1950.

  • à compter du 10 février 1950, Jean Corti exploite une entreprise de terrazzo, mosaïque, monuments funéraires.

Au n°1, porte de Sarrelouis :

  • café f haryA partir du 22 novembre 1909, restaurant exploité par Franz Decruppe jusqu’en 1919.

 

Diplôme de Franz Decruppe. Source : Madame et Monsieur Joseph Meyer.

Licence de Franz Decruppe. Source : Madame et Monsieur Joseph Meyer.

Traduction de la licence de Franz Decruppe

Licence autorisant la vente de petites boissons.

Monsieur Franz DECRUPPE habitant à Haute-Yutz est autorisé suiteà sa demande du 22-11-1909, à vendre dans son local à Basse-Yutz sis à l’angle des rues de Sarrelouis et de Trèves, des petites boissons.

Quittance.

En lettres : quinze mark pour le 3ième trimestre de l’année 1909.

Thionville le 22-11-1909.

Traduction du diplôme de Franz Decruppe

ALSACE-LORRAINE CORPORATION DES CAFETIERS Créée en 1890 (Séance : Strasbourg)

Devant le Conseil d’Alsace-Lorraine de la corporation des cafetiers a été honoré

Monsieur François DECRUPPE, de Basse-Yutz

En remerciement et reconnaissance de son aide envers la corporation lui a été remis ce

Diplôme

Zu verleihen Strasbourg le 26 mai 1914

  •  à partir du 5 août 1919, François Hary exploite un débit de boisson. A partir du 31 mai 1935, il devient loueur de fonds et loue :
    • à compter du 10 juin 1935, à Madame Pierre Breit, née Marie Deppner, qui exploite un café restaurant. Cesse ses activités à partir du 15 avril 1937.
    • à compter du 29 avril 1937, à Pierre Gassoni qui exploite un débit de boisson. Il cesse ses activités à partir du 26 juin 1939.

François Hary cesse ses activités à partir du 30 juin 1939 et vend le fonds.

  • à compter du 1er juillet 1939, Madame Veuve Emile Ravaux, née Marie Staebel, exploite un débit de boisson à l’enseigne « Au coin d’or ». Elle cesse ses activités à partir du 22 avril 1948 et loue :
    • à compter du 8 avril 1948, à Roger Ravaux qui exploite un débit de boisson à l’enseigne « Au coin d’or ». Il cesse ses activités et est radié à partir du 10 février 1949.
    • à compter du 1er janvier 1949, à Mademoiselle Elise Staebel qui exploite un débit de boisson. Elle cesse le 31 janvier 1952.
    • à compter du 1er février 1952, à Madame Roger Ravaux, née, Jeanne Waechter, qui exploite un débit de boisson. Elle cesse à partir du 18 juillet 1956.

Madame Veuve Emile Raveaux, née Marie Staebel vend le fonds à la Brasserie de Thionville-Yutz à partir du 1er juin 1956 qui sous-loue :

        • à compter du 18 juillet 1956, à Madame Henri Laffitte, née Marthe Taddéi, qui exploite un débit de boisson. Elle cesse ses activités à partir du 31 mai 1965.
    • à compter du 24 juin 1965, à Armand Weiss qui exploite le débit de boisson. A partir du 13 septembre 1972, il ouvre un établissement secondaire au centre commercial de la rue du Vieux Bourg.

A partir du 1er janvier 1971, la brasserie de Thionville-Yutz devient SA « l’Union des Brasseries ».

    • Armand Weiss cesse l’exploitation du débit de boisson à partir 1er juillet 1973.
    •  à compter du 26 juin 1973, à Madame Serge Moretto, née Irène Caldara, qui exploite un débit de boisson. Elle cesse ses activités à partir du 1er juin 1976.
    • à compter du 1er juillet 1976, à Jean Dieudonné qui exploite un débit de boisson à l’enseigne « Au coin d’Or ». Il cesse le 19 mai 1979.

Le 30 mai 1979, vente du fonds à la SARL « Liberty-club ». Associés : Achim Zapp, Mirco Biell. Gérant : Achim Zapp. A partir du 15 février 1989, devient, discothèque à l’enseigne « Club Maxim ». A partir du 1er janvier 1990, change d’enseigne et devient « New Max ». A partir du 1er mars 1995, nouveau gérant : Pascal Barilaro. A partir du 20 mai 1998, change d’enseigne et redevient « Liberty Club », SARL. Nouveau gérant : Madame Laure Fosso.

  • à compter du14 mars 2001, location-gérance à la SARL « Insomnia ». Gérant : Robert Di Rezze. Associés : SA Trianon et Trianon Holding, sociétés spécialisées dans les prises de participation dans les sociétés civiles ou commerciales. Gérante : Madame Laure Fosso. Cesse ses activités le 19 décembre 2004.

Ferme ses portes en 2005 sous l’enseigne « Le 31 ».

Le Maxim avant destruction.

Le bâtiment est rasé dans le cadre de l’aménagement de l’entrée de la ville.

Dans le bâtiment « Le Nation » :

  • à compter d’août 2011, établissement secondaire de la SAS « Fensch Voyages » dont le siège social est à Hayange (57) depuis le 24 avril 2003, à l’enseigne « Sélectour, la boutique du voyage ». Agence de voyages. Gérante : Madame Corinne Wald, née Block.
  • à compter du 8 octobre 2013, siège social de l’EURL « K Artist ». Salon de coiffure mixte. Gérante : Carine Junghen.

Sur le parking de l’établissement :

  • à compter du 10 février 1982, « Chez Jean-Pierre », snack, exploité par J.P. Fagno.
  • à compter du 20 juillet 1983, Snack « Meli », exploité par Madame Carmela Aiello, pour la vente d’hamburgers, frites, saucisses, merguez, pizzas, glaces. A partir du 16 septembre 1983, elle ajoute les boissons à emporter. Elle cesse ses activités à partir du 29 avril 1987.
  • Salvatore Nocilla.
  • à compter du 1er septembre 1992, « Snack Ismir », exploité par Ozcar TURSUN qui cesse ses activités à partir du 3 mai 1993.
  • à compter du 1er mars 1995, nouveau gérant, Pascal Barilaro.
  • à compter du 1er octobre 1996, snack exploité par Orhan SALTAN, à l’enseigne « Snack Samsun », siège social à Maizières les Metz (57).
  • à compter du 6 mars 2009, création de la SARL « L’empire du kébab ». Co-gérants : Orhan et Burhan SALTAN. A partir du 20 juin 2009, déménage au n°173, avenue des Nations, cellule n°1 de la galerie Mosard.

A la même adresse :

  • à compter du 7 septembre 1981, Madame Liliane Elisabeth Gonzalès est représentante. Elle déménage à Gorze (57) à partir du 31 mai 1986.

Au n°5 :

  • à compter du 1er janvier 1980, Raymond Heisel est gérant du bureau d’études et aménagement de tous immeubles, ensembles immobiliers, zones industrielles ou d’habitation, à l’enseigne « Bureau d’études Raymond Heisel ». Il cesse à partir du 23 février 1986.
  • à compter du 1er octobre 1991, établissement secondaire de SARL « SVPS », société de vente de produits sidérurgiques dont l’établissement principal et le siège social se trouvent au n°53, route de Thionville (57) depuis le 1er juillet 1980. PCA : Jean-Marie Plez. Dissolution anticipée de la société à partir du 2 septembre 1992.

Au n°7 :

  • à compter du 14 octobre 1932, Henri Hellegouarch effectue de la vente de lingerie, mercerie, confection.
  • à compter du 21 mai 1973, Claude Bedez est commerçant ambulant sur les marchés. Il transfère ses activités à Audun le Roman (54) à partir du 1er avril 1976.
  • à compter du 1er décembre 1987, venant de Hayange (57), où elle est installée depuis le 2 octobre 1986, SARL « Mediform-contact », commerce de matériel médical et paramédical de confort, à domicile, aux particuliers ou aux professionnels. Import/export de ce matériel. Associés : Bruno D’Amico, Alain Urbani et Francis Mikula. Gérant : Bruno D’Amico. La société disparaît en septembre 1995.

Au n°8

  •  à compter du 6 juillet 2015, Jérémy Baué effectue de la réparation d’ordinateurs et périphériques à l’enseigne « ABJ Informatique EIRL Baué ».

 

Au n°13 :

  • à compter du 21 avril 2004, SARL « Compagnie des Jus et softs », CJS, commerce alimentaire en gros (inter-entreprise) de jus de fruits et softs. Gérant : Sébastien Claus. Il cesse ses activités en août 2010.

Au n°16 :

  • à compter du 1er juillet 2013, Madame Lucienne Surville, née Barlaud, venant du n°6, rue du Plateau où elle est installée depuis le 1er juillet 2002, effectue des services aux personnes âgées.

Au n°23 :

  • à compter du 1er juillet 1931, Mademoiselle Marie Husson exploite une épicerie mercerie. Elle se marie le 11 février 1933 et devient Madame Aloïse Lutz. Elle cesse ses activités à partir du 25 juin 1937.
  • à compter du 3 février 2004, siège social de l’EURL « Fischer », analyses, essais et inspections techniques. Gérant : Bernard Fischer. Dissolution anticipée le 21 février 2006.

Au n°25 :

  • à compter du 15 septembre 1971, Claude NOEL exploite un commerce de vente dans les appareils de distribution automatique de boisson, boulangerie et confiserie. Il cesse ses activités à partir du 18 décembre 1975.
  • à compter du 1er mars 1980, Amédée Chianèse exploite un commerce de vêtements en ambulant. Il cesse le 31 mai 1985.

A l’arrière du n°26 :

  • à compter du 1er mars 1957, venant de Nolay (21), Jean Jacob exerce le commerce ambulant de vente de textile, confection, literie. Cesse ses activités en 1999.

Au n°28, ancien n°1a, rue Nationale HY :

  • à compter du 1er avril 1954, Madame Dielenschneider, née Catherine Marchal, exploite une entreprise de travaux publics.

Au n° 30, ancien n°2, rue Nationale HY :

Ancienne ferme Kleingewännchen, construite en 1870, et sa maison d’habitation, construite en bois en 1882.

  • à compter du 1er novembre 1934, André Guyot exploite une entreprise de transport. Cesse ses activités en 1937.
  • à compter du 23 juillet 1948, Guillaume Gellhaus, venant de Thionville (57) où il est installé depuis le 26 août 1947, exploite un commerce de ramassage et vente de produits laitiers, beurre, œufs, fromage. A partir de 1951, il exploite un commerce ambulant de laiterie. Il ajoute l’épicerie au détail à partir du 1er octobre 1967. Il cesse ses activités à partir du 31 mai 1968.

    laiterie

    Papier d’emballage d’une plaquette de beurre. Source : J-Y. Hergat

  • à partir du 1er juillet 1950, SARL « Société d’Industrie laitière de Thionville », transformation et exploitation industrielle de tous produits laitiers et sous produits. Gérants : Robert Guglielmetti et André Polynice. A partir du 3 janvier 1955, Robert Guglielmetti est seul gérant à la suite de la démission de André Polynice. A partir du 9 mai 1955, fabrication de crème, fromage blanc, pasteurisation du lait, vente en bouteille, vente de fromage et beurre. A partir du 30 janvier 1960, devient SARL, Pdg : Robert Guglielmetti. A partir du 25 septembre 1960, suite au décès de Robert Guglielmetti, c’est Madame, née Méda Bott, qui devient Pdg. A partir du 25 février laiterie 11964, Marcel et Robert (fils) Guglielmetti entrent au conseil d’administration et c’est Robert qui devient Pdg. A partir du 24 septembre 1980, Madame Veuve Robert Guglielmetti, née Méda Bott, redevient Pdg.

Fin des activités à partir du 26 avril 1984.

L’ensemble des bâtiments est partagé et utilisé par différentes entreprises. Une partie est occupé par une menuiserie, puis par Distribution VV, des appartements sont aménagés, l’autre partie est dédiée à un garage.

L’ancien laboratoire de la laiterie : La menuiserie :

  • à compter du 7 février 1972, Jean-Marie Goeury exploite une menuiserie-ébénisterie en location.
  • à compter du 1er juillet 1985, établissement principal de la SARL « Ebénisterie Frantz ». Menuiserie ébénisterie. Le siège social est au n°54, avenue Charles de Gaulle. Gérant : Roland Frantz. Cesse ses activités à partir du 28 mars 1990.
  • à compter du 14 décembre 1998, venant du n°40, où elle est installée depuis le 14 février 1986, siège social de la SA « Vouillaume Distribution VV », vente de denrées alimentaires par distributeurs automatiques. Gérant : Philippe Vouillaume.
  • à compter du 9 septembre 2015, siège social de la SASU « Namesti Games ». Edition de jeux électroiniques. Gérant :

Le garage :

  • à compter du 25 mai 1981, José Gonzales exploite un atelier de mécanique auto à l’enseigne « Garage Gonzales », fonds acheté à Madame Meda Gugliemetti. Il cesse ses activités à partir du 8 juillet 1988.
  • Auto select, revendeur de véhicules automobiles légers.
  • à compter du 4 avril 1992, siège social et établissement principal de la SARL « Control technic Cuny », contrôle technique des véhicules légers. Gérant : Claude Cuny. Cesse ses activités à partir du 27 avril 1998.
  • à compter du 1er juillet 2005, Stéphane Tami exploite une entreprise de travaux de charpente, couverture, zinguerie. Il déménage à Sérémange (57) à partir du 1er janvier 2008.
  • à compter du 9 juillet 2008, siège social et établissement principal de la SARL « AMC 57 », Auto Moto Centers 57, commerce de voitures et véhicules automobiles légers. Gérant : Franck Ribet. Cesse ses activités le 2 juillet 2009.
  • à compter de janvier 2010, dépôt de « KB peinture « , dont le siège social est à Hagondange (57) depuis le 1er janvier 1979. Gérant : Edouard Kipper. Entreprise pour travaux de peinture intérieur-extérieur, pose de revêtement de sol souple, vitrerie. Les bureaux sont au n°22, esplanade de la Brasserie depuis janvier 2007. Il cesse ses activités en juin 2011.
  • à compter du 1er février 2012, Madame Guillaume Baillie, née Amandine Sternasky, exploite une entreprise de vente et montage de pneumatiques automobiles à l’enseigne « Auto Pneu discount ». Cesse ses activités à partir du 30 novembre 2013.
  • à compter du 12 janvier 2015, venant de Florange (57) où il est installé depuis le 27 avril 2013 et qu’il ferme le 5 février 2015, Doumi Mahmoud effectue l’entretien et les réparations de véhicules automobiles légers.
  • à compter du 20 avril 2015, Lofti Chemlal effectue de la vente d’équipements automobiles. Il cesse ses activités à partir du 4 juillet 2015.

Au n°31 :

  • à compter du 1er mars 1946, venant de Courcelles-Chaussy (57) où il est installé depuis 1935, Jérôme Lehmann exploite un commerce de tissus et confection. Il cesse ses activités à partir du 1er janvier 1956.

Au n°32 :

  • à compter du 1er janvier 1996, Didier Belner vend les produits agricoles de sa ferme. Etablissement secondaire à Vinsberg (57) fermé en mars 2011.
  • à compter du 20 mars 1998, Fabien Wittmann est récupérateur de déchets triés et démantèle les épaves. Siège social à Basse-Ham (57).

Au n°35 :

  • à compter du 1er octobre 1938, Benoit JACOB est négociant en bestiaux, activité qu’il cesse d’exercer durant la seconde guerre mondiale, où ses locaux sont le siège de la gendarmerie allemande. A partir du 1er mars 1946, il reprend son commerce de bestiaux en ambulant. Il cesse ses activités à partir du 31 décembre 1969.
  • à compter du 20 février 2013, Damien Larcher effectue de la vente à domicile.

Au n°36, ancien n°2, rue Nationale HY :

  • à compter du 27 avril 1954, Madame Joseph Linder, née Marthe Bettinger, est éleveuse de poussins et de poulets à la « ferme saint Jean ». Elle cesse ses activités à partir du 17 mai 1954.
  • à compter du 1er mai 1954, Joseph Linder exploite la ferme avicole. Il déménage à Hettange-Grande (57) en février 1961.

A l’arrière dans un garage :

  • à compter du 8 mars 1961, venant de Manom (57) où il est installé depuis le 6 février 1960, Roger Longo exploite un atelier de menuiserie-ébénisterie en location gérance. Il transfère ses ateliers à Hettange Grande (57) à partir du 6 février 1972.
  • à compter du 1er février 1979, atelier de menuiserie-ébénisterie exploité par Jean-Claude Rabot qui déménage dans le Tarn et Garonne (82) à partir du 15 mai 1981.

Au n°40 :

  • à compter du 1er janvier 1976, venant de Stuckange (57) où il est installé depuis le 1er juillet 1974, Philippe Lazzari effectue des travaux de maçonnerie. Il déménage pour l’étranger à partir du 31 décembre 1977.
  • à compter du 14 février 1986, venant de Thionville (57) où elle installée depuis le 11 juillet 1983, SARL « Vouillaume-Distribution VV » pour la vente de denrées alimentaires par distributeurs automatiques. Pdg : Philippe Vouillaume. Devient SA à partir du 20 juillet 1989. A partir du 14 décembre 1998, déménage au n°30.
  • à compter du 20 août 1987, siège social de la SARL « Coffimatic ». Distribution automatique de denrées alimentaires liquides ou solides en location-gérance de Philippe Vouillaume. Associés : Fabrice et Philippe Vouillaume, Jean Carlés et Madame née Ilona Fellner, Georges Anstett. Gérant : Jean Carlés. Philippe Vouillaume vend ses parts et à partir du 4 février 1994, transfert du siège social et de l’établissement principal à Florange (57).
  • à compter du 28 janvier 2015, Madame Patricia Boileau effectue des travaux de photocopies, préparation de documents et soutien de bureau.

Au n°41 :

  • à compter du 1er octobre 2005, Marc Musseleck exploite une entreprise de fourniture et pose de fenêtres en PVC. Il cesse ses activités en 2007.
  • à compter d’avril 2009, Alice Vichard fait commerce de détail de fleurs, plantes, graines et animaux de compagnie à l’enseigne « Les jardins d’Alice ». Elle cesse ses activités en décembre 2010.

Au n°42, ancien n°22, ancien n°3a, rue Nationale HY :

  • à compter du 1er septembre 1927, Madame Arbocasti, née Bénédicte, exerce le métier de couturière jusqu’au 1er janvier 1928.
  • à compter du 1er novembre 1954, Auguste Winzenrieth est artisan charpentier jusqu’à son décès le 1er mars 1973.

 

  • à compter du 24 février 1956, Marcel Winzenrieth exploite un atelier de menuiserie jusqu’au 31 mars 1982.

 Au n°43 :

  • à compter du 7 octobre 1980, entreprise « Poterlot », commerce de vente de produits sanitaires et phytosanitaires exploitée par Madame Gérard Poterlot, née Nicole Villa. Elle cesse ses activités à partir du 1er février 1983.

Au n°44 :

  • à compter de septembre 1951, Madame Gross, née Marie Schorr, est couturière. Elle cesse le 24 juillet 1953.
  • à compter du 1er mars 1953, Madame Marie-Anne PHILIPPE est couturière. Elle cesse à partir du 1er janvier 1956.

Au n°47 :

  • à compter du 1er mai 2009, Arnaud Gufflet est le gérant de l’entreprise « Assistance PC ». Assistance informatique aux PME, PMI, particuliers, dépannage, formation.

Au n°48, ancien n°25, ancien n°5, rue Nationale HY :

      • O Piehelerà compter du 20 juin 1933, venant du n°6, rue Pasteur où il est installé depuis 1932, Othon Piehler exploite une menuiserie-ébénisterie, achat et vente de meubles, exploitation forestière, transport et sciage de grumes. A partir du 15 juillet 1968, il ouvre un magasin d’achat et vente d’appareils radio, télévision, appareils électroménagers. A partir du 15 mai 1974, la menuiserie et le magasin sont légués suite au décès de Othon Pielher.
      • à compter du 15 mai 1974, en location-facture piehlergérance des héritiers de Othon Pielher, SARL « Fabrique de meubles Piehler », fabrique de meubles,menuiserie-ébénisterie, ameublement, achat et vente de meubles, exploitant forestier, transport de grumes, sciage. Sont associés : Rémy Muller, Claude Wernette et Arthur Macchi. Gérant : Rémy Muller. La société est dissoute à partir du 20 mars 1980.
      • à compter du 31 décembre 1990, venant du n°30, rue des Vosges où il est installé depuis le 1er mars 1976, François Paoli exploite une entreprise d’installation et dépannage de sanitaire et chauffage central, vente et pose de carrelage, travaux de maçonnerie. A partir du 3 avril 1987, il ouvre un établissement secondaire à Kédange (57) qu’il ferme le 20 août 1987. Il cesse ses activités à partir du 31 décembre 1992 pour créer une SAS.
      • à compter du 29 décembre 1993, SAS « Paoli François », carrelage, plomberie, sanitaire, chauffage, vente et entretien. Gérant : François Paoli. A partir du 31 octobre 2005, nouveau gérant : Eric Briançon. Cesse ses activités à partir du 18 septembre 2008.
      • à compter du 1er juin 2009, établissement secondaire de l’EURL « A’Ascotech » (Accompagnement – Assistance-Conseils-Technique), le siège social est à Rozerieules (57), depuis le 15 mai 2007. Installation de chauffage, climatisation, énergies renouvelables. Gérant : Jean Defauchy. Ferme l’établissement secondaire en juin 2012.
      • à compter du 13 août 2012, établissement secondaire de l’EURL »Modelages du Monde Zen » dont le siège social est à Montigny-les-Metz (57) depuis le 29 mars 2012. Salon de beauté. Gérant : Fabrice LOUIS.

A l’arrière de l’atelier :

      • à compter du 20 mai 1946, Albert MARTIN exploite un commerce d’achat et vente de voitures d’occasion. Il cesse ses activités à partir du 24 juin 1949.

Au n°49 :

      • à compter du 1er juin 1933, Pierre Gresset fait commerce de salaisons, viandes salées et fumées. Il cesse ses activités le 5 août 1933.
      • à compter du 15 février 1951, Madame Denise Spaeder effectue de la vente d’articles de mode à domicile. Elle cesse à partir du 2 octobre 1951.
      • à compter du 24 novembre 1989, Michel Ceccherini est récupérateur fers et métaux, brocante en ambulant. Il ajoute commerçant en ambulant à partir du 31 mai 1990. Il déménage à Walweistroff (57) à partir du 15 avril 1992.

Au n°50 :

      • à compter du 1er septembre 1970, Jean-Claude Piehler exploite un commerce d’achat et revente au détail de postes de radio, télévision, électroménager, lustrerie, cadeaux, dépannage radio, télévision, électroménager. Il reprend un emploi de salarié à partir du 28 juillet 1976.
      • à compter du 1er juillet 1977, établissement secondaire de la SA « Servi France », dont le siège social est à Paris (75) depuis le 30 septembre 1975, pour travaux de prestations de service, réparations, installation, transport, stockage de matériel de ménage, de bureau, équipement familial ou industriel. Pdg : Jacques Ehrsam. Cesse ses activités en septembre 1979.
      • à compter du 1er novembre 1979, en location, Pierre Kovac assure la distribution commerciale des cheminées et accessoires René Brisach à l’enseigne « Au coin du feu ». Le 1er juin 1981, il déménage à Thionville (57).
      • à compter du 1er octobre 1981, cabinet d’assurance Laurent Demmer venant de Thionville (57).
      • à compter du 11 avril 1983, venant de Hayange-Marspich (57), établissements Jardin et Billiard, dont le siège social est à Paris (75), spécialisés en voies ferrées et canalisations.
      • à compter du 25 novembre 1992, Auto école « Daniel et Marc » en établissement secondaire. Co-Gérants : Daniel Demulier, dont l’établissement principal est à Uckange (57) depuis le 1er janvier 1980 et Marc Deutsch, dont l’établissement principal est à Neufchef (57) depuis le 1er septembre 1977.

Au n°53, ancien n°32, rue Roosevelt BY : Dans le sous sol :

      • à compter du 30 octobre 1934, Adrien Arristy venant du n°24, rue Marie-Louise, où il est installé depuis le 15 août 1930, exploite une entreprise de peinture, activité qu’il cesse à partir du 31 mai 1960.

Au rez-de-chaussée :

Succursale de Sanal, devient Mielle Cailloux, puis les Ecos, épicerie, alimentation générale. Gérants :

        • de 1950 à 1953, Madame Seiler, née Sophie Thil ;
        • de 1953 à 1958, Madame Mangin, née Bernadette Lemoyne ;
        • Madame Edmond Schalté ;
        • Nicolas Pignon.

Succursale fermée le 30 septembre 1961.

      • à partir du 15 mars 1962, Adrien Arristy (fils), exploite un magasin de peinture, papiers peints, vernis, couleurs, vitrerie, linoléum, produits d’entretien. Il ferme le magasin à partir du 3 mars 1967 et cesse ses activités d’artisan le 31 décembre 1968.

      • à compter du 3 juin 1971, Luigi Scroccaro est tapissier-décorateur, pose de tapis, moquette. Il cesse ses activités à partir du 15 mai 1981.
      • à compter du 10 février 1976, Raymond Scroccaro exploite une entreprise d’électricité générale, chauffage. Il cesse ses activités à partir du 31 octobre 1980.
      • à compter du 1er juin 1981, commerce de fabrication et vente de meubles de cuisines et objets s’y rapportant à l’enseigne « La cuisine Artisanale », gérant : Christian FRANCOIS. Il ouvre un établissement secondaire à Thionville (57) à partir du 27 octobre 1982. Il cesse ses activités à partir du 15 janvier 1985.
      • du 1er janvier 1986, au 1er janvier 1991, cabinet d’assurance « L’alsacienne la cité ». Gérant : Gérard Décompte.
      • à compter du 2 septembre 1997, atelier de vitrerie, vitraux, exploité par Madame Bernard Briançon, née Evelyne Melchior. Elle cesse ses activités à partir du 30 juin 2007.
      • à partir de août 2007, Marc Musseleck exploite un commerce de cheminées à l’éthanol. Il cesse ses activités à partir de juin 2008.
      • à compter du 1er janvier 2009, ouverture d’un commerce de dépôt-vente de vêtements d’enfants et d’articles de puériculture exploité par Madame Florence Parola, née Escalier, à l’enseigne « La Malle à Malices ». Déménage au n°65, le 26 avril 2012.
      • à compter du 29 avril 2014, siège social de la SARL  » Patrimoine Promotion L ».  Agence immobilière. Gérant : Patrick Parola.

A la même adresse :

      • en 1957, Roland Junckel fait commerce ambulant de bonneterie.

Au n°59 :

      • à compter du 31 décembre 1992, SARL « STE » (Société de Travaux Electriques) qui déménage à Bousse (57) à partir du 30 avril 1995 et cesse ses activités en mai 1996.

Au n° 60 :

  • à compter du 11 août 2015, siège social de la SASU « RM Travaux ». Travaux d’isolation. Gérant : Mohamed Boukhelifa.

Au n°61, ancien n°36, Rue Roosevelt BY :

      • à compter du 18 août 1954, Mademoiselle Joséphine Freyhuber exploite une entreprise d’installations électriques à l’enseigne « La générale électrique ». Elle déménage à Thionville (57) à partir du 1er avril 1955. Elle se marie le 22 octobre 1955 et devient Madame Jean Degrelle. Elle cesse ses activités à partir du 1er mai 1956.
      • à compter du 1er juillet 1955, André Patrzyk et Madame, née Marguerite Lefort, exploitent un commerce de mercerie-bonneterie, confiserie, récupération de ferraille en ambulant. Ils cessent leurs activités à partir du 1er janvier 1959.

Au n°62, ancien n°30, ancien n°6a, rue Nationale HY :

      • à compter du 11 avril 1931, Lucien Senftleben exerce la profession de taxi.
      • en 1946, Victor Burck est détenteur d’un alambic transportable. Il loue son appareil et/ou effectue la distillation chez les clients à la demande.
      • à compter du 28 mai 1960, Madame Marie Burck est détentrice d’un alambic transportable. Elle cesse cette activité à partir du 30 septembre 1968 et transmet le fonds de commerce à son mari.
      • à partir du 1er octobre 1968, Victor Burck est distillateur ambulant. Il cesse ses activités à partir du 30 juin 1980.

A la même adresse : 

      • en 1951, Charlotte Seelinger exploite un commerce ambulant de vêtements pour enfants, blouses. Elle cesse ses activités le 1er octobre 1951.

Au n°65, ancien n°38, rue Roosevelt BY : Entrée en façade :

      • à compter du 4 juillet 1931, Gaston Koehl exploite un débit de boisson.
      • à compter de 1933, Jules Koehl est cafetier et loueur de chambres meublées. Il cesse ses activités en 1944.
      • à compter du 24 août 1945, Madame Albert Klein, née Louise Cree, exploite un débit de boisson à l’enseigne « Café de Sarrelouis ». L’établissement est fermé à partir du 25 novembre 1945. Elle cesse ses activités à partir du 25 novembre 1949.
      • à compter du 1er août 1950, Georges Walther exploite un débit de boisson en location-gérance. Cesse ses activités à partir du 25 avril 1951.
      • à compter du 1er mai 1951, Jules Koehl et Madame, née Catherine Winter, exploitent un café-restaurant avec chambres meublées. Ils cessent cette activité à partir du 1er juillet 1955 et deviennent loueurs de fonds et louent à la brasserie de Thionville-Yutzqui sous-loue :
        • à compter du 30 juin 1955, venant de Bousse (57) où elle est installée depuis le 1er octobre 1952, à Madame Charles Bentz, née Ernestine Soudit. Elle cesse ses activités à partir du 30 juin 1960.
        • à compter du 5 juillet 1960, à Madame Veuve Jean Elhinger née Justine Venco . Elle cesse ses activités à partir du 30 juin 1966.
        • à compter du 3 juillet 1966, à Madame Veuve Ernest Linsenmaier, née Jeanne Rochard, à l’enseigne « Café Koehl ». Elle cesse ses activités à partir du 30 juin 1967.
        • à compter du 2 juillet 1967, à Madame Etienne HENRY, née Marie-Louise Devinar. Elle cesse ses activités à partir du 30 juin 1968.

Jules Koehl décède en 1969 et Madame Koehl loue directement :

        • à compter du 15 juillet 1968, à Madame Renée Pelligrini qui exploite le débit de boisson. Elle cesse ses activités à partir du 15 octobre 1968.
        • à compter du 16 octobre 1968, à Georges Husson qui exploite le débit de boisson. A partir du 13 mars 1969, ajoute l’activité de taxi. Il cesse ses activités à partir du 30 juin 1970 et s’installe au n°67, rue du Stade. Il conserve l’activité de taxi avec stationnement rue de la République.
        • à compter du 8 octobre 1970, à Madame Rognet née Angèle Alvarez, venant de Thionville (57), où elle est installée depuis le 25 février 1967. Elle cesse le 30 juin 1978

Madame Veuve Jules Koehl cesse toute activité à partir du 1er novembre 1978. Les locaux restent sans occupant. Elle est autorisée à une ouverture provisoire de 24 heures, tous les ans, de 1978 à 1983.

      • à compter du 30 mai 1985, venant de Florange (57) où il est installé depuis le 1er janvier 1978, Jean-Marie Klesse, exploite un service d’imprimerie, offset et photos techniques, à l’enseigne « Repro 2000 ». Cesse ses activités à partir du 28 février 2009.
      • à compter du 20 février 2009, siège social et établissement principal de l’EURL « Repro 2000 ». Service d’imprimerie, offset et photos techniques. Gérant : Emmanuel Millet. A compter du 1er avril 2012, il déménage au n°5, rue des Résistants Martyrs.
      • à compter du 26 avril 2012, venant du n°53 où elle est installée depuis le 1er janvier 2009, Madame Florence Parola, née Escalier, exploite un commerce de dépôt-vente de vêtements d’enfants et d’articles de puériculture, à l’enseigne « La Malle à Malices ».

A l’étage, entrée de l’atelier sur le coté du bâtiment :

      • à compter du 1er octobre 1935, Pierre Wahl est tailleur et marchand d’habits. Il cesse ses activités à partir du 23 juillet 1957.

Au n°69 :

      • – à compter du 15 septembre 1935, Arthur Eichner et Anne Relinger, créent une SNC, installations électriques, fourniture d’appareils électriques, TSF, magasin, travaux chez les clients.
      • à compter du 20 septembre 1940, Madame Arthur Eichner, née Anne Thuillier, exploite une entreprise d’installations électriques et vente de postes de TSF. Elle cesse ses activités à partir du 1er février 1945.

Au n°70, ancien n°34, ancien n°8, rue Nationale HY :

      • à compter du 2 août 1954, venant de Elange (57), où il est installé depuis le 6 novembre 1951, Alphonse Hennequin exploite un commerce ambulant de fruits et légumes en gros et ½ gros dans une demeure dénommée  » Villa Sand ». A partir du 1er décembre 1956, il ajoute la vente de sapins de Noël et de conifères. Le 12 juillet 1968, il achète le café des Pêcheurs au n°16, rue de la Moselle, qu’il met en location-gérance. A partir du 20 juin 1972, il supprime la vente de fruits et légumes et ajoute le transport routier de marchandises et la location de véhicules. A partir du 30 décembre 1972, supprime le transport de marchandises et la location de véhicules. Il cesse ses activités à partir du 30 juin 1979.
      • à compter du 1er novembre 1979, Madame Alphonse Hennequin, née Eugénie Stephany, exploite une entreprise de vente de sapins de Noël et de conifères. A partir du 15 août 1981, ajoute la vente de matériel servant au conditionnement de sapins de Noël. Elle cesse ses activités à partir du 30 juin 1990.
      • à  compter du 10 décembre 2014, Madame Maud MARTIN exerce des activités photographiques.

Au n°71 :

          • à compter du 1er octobre 1975, Helmuth Schaefer crée et ouvre en établissement secondaire, un magasin de vente de tapissier-décorateur, réparation et fabrication de meubles rembourrés, fournitures et accessoires. L’établissement principal est situé au n°16, route de Kuntzig depuis le 1er octobre 1964. A partir du 29 novembre 1982, ajoute la vente et pose de rideaux, ameublement, literie, tapis, revêtements de sol, divers. Devient établissement principal à partir du 1er juin 1983. Il vend le fonds le 30 septembre 2002.
          • à compter du 25 septembre 2002, établissement secondaire de la « SARL « Maison Melchior », dont le siège social et établissement principal sont à Bouzonville (57) depuis le 1er juillet 1978, à l’enseigne « Decor Home ». Exploite un commerce d’exposition et vente de rideaux et linge de maison. Gérant : Raphaël Melchior. A partir du 1er novembre 2015, déménage au n°49, rue Albert Cardamon.

A la même adresse : 

  • à compter du 1er septembre 2013, venant de Thionville (57) où elle est installée depuis le 1er février 2013, Marianne Ravet gère une entreprise de nettoyage.
  • à compter du 18 mars 2014, siège social de la SARL « HE Concept  » spécialisée dans la vente et mise en service de système téléphonique, réseaux, vidéo conférence et vidéo surveillance. Gérant : Eric Henon.
  • à compter du 4 septembre 2015, siège social de la SARL « Waout services ». Entreprise de service à la personne. Gérant : Eric Henon.

Au n°77, ancien n°46, rue Roosevelt BY :

      • à compter du 5 août 1929, Gérard Baer exploite un commerce d’épicerie et vins.
      • à compter du 20 août 1929, Madame Fridolin Baer, née Célestine GERARD, exploite un commerce d’épicerie et de vins. Elle cesse le 1er juillet 1956.
      • à compter du 1er septembre 1960, Madame Antoine Amschler, née Antoinette Burglin, venant du n° 98, rue des Romains, où elle est installée depuis le 15 novembre 1956, exploite un dépôt de blanchisserie-teinturerie « Pierrette-Teintnet ». A partir du 1er janvier 1961, ajoute la bonneterie, lingerie. A partir du 23 octobre 1961, ajoute la vente de mercerie, journaux, bazar. A partir du 31 août 1963, transfère ses activités au n°183 (ancien n°116), rue Nationale. (Haute-Yutz).
      • à compter du 15 janvier 1960, venant de Terville (57) où elle est installée depuis le 20 octobre 1958, société de transports publics, taxi exploitée par Madame Alfred Daub, née Lilly Hamm. A partir du 17 mai 1962, ajoute le transport de matériaux de construction. A partir du 15 mars 1963, supprime les matériaux de construction. Elle transmet le fonds à son époux qui déménage au n°8, rue du Docteur Schweitzer à partir du 1er novembre 1966.
      • à compter du 1er janvier 1997, Patrick Ponzellini exploite un atelier de menuiserie. Il cesse ses activités à partir du 30 août 1997.
      • à compter du 1er octobre 2004, agence immobilière à l’enseigne « Pluriel immobilier ». Gérante : Stéphanie Cosenza. A partir du 1er février 2012, change d’enseigne et devient « Pluriel ».
      • compter du 9 août 2012, devient dépôt-vente d’articles neufs ou d’occasion de prêt à porter masculin et féminin, de la décoration et du linge de maison à l’enseigne ‘ »Boutique Pluriel ». Cesse ses activités à partir du 1er août 2013.
      • à compter du 1er juin 2007, siège social de la SARL « Pluriel construction », terrassement, conseils en maçonnerie, agencement, construction et rénovation. Gérant : Armand Cosenza. Dissolution anticipée à partir du 25 mars 2008.

Au n°78, ancien n°10, rue Nationale HY :

      • à compter du 28 mars 1950, Edmond Wax exploite une entreprise d’électricité en bâtiments. Il cesse ses activités à partir du 1er janvier 1960.
      • à compter du 1er août 1956, entreprise d’installations électriques, lumière et force, domestiques, industrielles, vente et pose d’appareillages électroménagers à l’enseigne « Wax Electricité ». Gérant : Clément Wax. Ferme provisoirement à partir du 1er août 1970 pour rouvrir le 1er avril 1972. Fin d’exploitation le 30 juin 1976.

Au n°82 :

      • à compter du 1er janvier 1956, Jean-Hubert Muller exploite un atelier de tailleur et marchand d’habits, venant des nos 3/5, rue Drogon, où il est installé depuis le 1er janvier 1951. Il cesse ses activités à partir du 31 décembre 1975.

Au n°84

      • à compter du 1er septembre 2005, à l’enseigne « Mage », Didier Back est enseignant et loue ses services. Cesse ses activités à partir du 31  août 2013

Au n°86, ancien n°42 et ancien n°14, rue Nationale HY :

      • j jaegà compter du 24 octobre 1959, Jean Jaeg ouvre un atelier en établissement principal de vente en gros de carrelage, fabrication et vente d’articles ménagers, cycles, venant du n°104, où il est installé depuis le 1er avril 1946. L’établissement secondaire est au n°81, (ancien n°19, rue Nationale à BasseYutz), depuis le 31 décembre 1953, qui devient établissement principal le 6 janvier 1960. A partir du 1er juillet 1964, il ferme ses établissements pour raisons de santé.
      • à compter du 4 novembre 1966, Luigi Bevitori est artisan maçon. Il cesse le 31 octobre 1971.
      • à compter du 23 mars 1973, « Combinatik », dont le siège social est à Thionville (57), ouvre un atelier de réparations d’appareils électroménagers.
      • à compter du 1er septembre 2005, à l’enseigne « Mage », Didier Back est enseignant et loue ses services.

Au n°87 :

      • à compter du 8 juillet 1926, Joseph Decruppe effectue des travaux électriques à temps partiel. Déménage à Paris (75) en 1935.
      • à compter du 27 avril 1936, Ernest Lion exploite une fabrique de brosses. A partir du 29 mai 1937, il devient marchand de bestiaux.
      • à compter du 21 janvier 1986, Bruno Francesconi vend du textile et vêtements sur les éventaires et marchés. Il déménage à Thionville (57) à partir du 31 octobre 1998.

Au n°88 :

      • Charles Becker effectue du transport de marchandises.
      • à compter du 29 novembre 1976, venant de Thionville (57), où il est installé depuis le 15 mars 1974 comme artisan, Luigi Tallarico, exploite une entreprise de façadiste et transformations de bâtiments. Il déménage à Plappeville (57) à partir du 31 mars 1982.
      • à compter du 15 octobre 1987, Gérard PIERROT est chauffeur de taxi à l’enseigne « Taxi Pierrot ». Il cesse ses activités à partir du 31 janvier 1991.

Au n°91 :

      • à compter du 2 janvier 1985, Marcel Wéber est chauffeur de taxi. Il cesse le 30 avril 1987.

Au n°93 :

      •  à compter du 1988, dans un jardin appartenant à Madame Veuve Gabriel Poinsotte, construction de nouveaux locaux et transfert du laboratoire d’analyses médicales venant du n°106, où il est installé depuis le 16 novembre 1970. Gérant : Gérard Girondel. Il cesse ses activités à partir du 1er juillet 1999. Location à la SARL « Laboratoire Girondel ».
      • à compter du 1er mars 1986, siège social du regroupement de laboratoires d’analyses médicales à l’enseigne « EVOLAB ». Co-gérants : Pascal Boulard, Frédéric Wehe, Francis Girondel, Dominique Caby Baer, Bernard Bize et Evelyne Ackermann, née Poutrieux. Etablissement secondaire au n°72, avenue des Nations. A partir du 24 mai 2013, déménage au n°3, place Alain Bernard.

Au n°97, ancien n°56, rue Roosevelt BY :

      • OLYMPUS DIGITAL CAMERAà compter du 1er avril 1946, François GEORGES exploite un magasin de vente et de réparation de cycles, motos et accessoires, situé à l’arrière du bâtiment. A partir du 14 janvier 1952, ajoute la réparation aux véhicules automobiles. A partir du 11 octobre 1960, ajoute la vente de jouets d’enfants et voitures miniatures. Il cesse toute activité à partir du 31 mars 1967 pour reprendre un emploi de salarié.

Au n°99, ancien n°57, rue Roosevelt BY :

      • à compter du 20 mars 1936, Joseph Thiry exploite un commerce de fromage et fruits en ambulant. Il cesse ses activités à partir du 21 avril 1936.
      • à compter du 29 novembre 1951, SARL « Société Fermemos Schneider et Cie », (fer et métaux Mosellans Schneider & Cie) dont le gérant est Emile Schneider. Commerce en sédentaire et ambulant de fers et métaux et tous autres objets similaires ou connexes. La société est dissoute à partir du 3 juillet 1954.
      • à compter du 1er juillet 1952, Emile Schneider exploite un commerce sédentaire et ambulant de fers et métaux et tout autre objet similaire ou connexe. Il cesse ses activités le 1er novembre 1952.
      • à compter du 1er juillet 1954, Emile Schneider exploite un commerce en ambulant de biscuiterie, confiserie, sandwichs, glaces comestibles. Il cesse ses activités à partir du 15 août 1954.
      • à compter du 16 septembre 1995, commerce d’alimentation générale, spécialités chinoises, à l’enseigne « New Asie », exploité par Madame MAI Anh Nguyet, née Luu, qui cesse ses activités à partir du 31 décembre 2006.
      • à compter du 26 mars 2008, Madame MAI Anh Nguyet, née Luu, ouvre un commerce de mercerie, tricot, crochet, retouche et petite couture à l’enseigne « Fils et idées ». Cesse ses activités le 21 juillet 2010.
      • à compter du 1er juin 2011, siège social de l’EURL « Artmonie fenêtre », spécialiste en fourniture et pose de fenêtres en bois et PVC. Gérant : Arnaud LEONARD.

A la même adresse :

      • à compter du 1er septembre 1991, Evelyne Poutrieux, née Ackermann, est conseillère en gestion.
      • à compter de août 2013, Quentin Bonnard crée et commercialise des logiciels. Il quitte la région pour Nancy (54) en septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.