Avenue des Nations n°31 à 40

Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires

 

Au n°31, ancien n°12, rue Nationale :

  • à partir du 1er décembre 1918, Auguste Ackermann exploite un commerce d’épicerie, alimentation générale à l’enseigne « Epicerie Européenne ». Il déménage au n°39 (ancien n°17) Grand’Rue à partir de 1932.
  • Extrait du fascicule du centenaire de la compagnie des sapeurs pompiers de Basse-Yutz en 1932.

    à partir de 1932, Nicolas Retteler exploite un commerce d’épicerie à l’enseigne « Epicerie saint Nicolas ». Il cesse ses activités à partir du 31 décembre 1934.

Au n°31, ancien n°12, rue Nationale :

Le bâtiment est partagé en deux :
Première entrée :

  • à compter du 11 mai 1936, venant du n°5, rue Emile Zola où il est installé depuis le 2 octobre 1934, René Albrecht exploite un salon de coiffure mixte. A partir du 2 mars 1949, ajoute la vente d’articles de parfumerie et de toilette. A partir du 30 septembre 1949, assure le dépôt de teinturerie. A compter du 14 novembre 1954, il ajoute la location de chambres meublées. Le 30 septembre 1955, arrête de dépôt de teinturerie. Il cesse ses activités le 1er mars 1962.
  • à compter du 1er avril 1962, en établissement secondaire, l’établissement principal étant à Florange (57) depuis le 1er janvier 1949, établissements Charles Beyler, cycles et motos, exploité par Charles Beyler, à l’enseigne « Motobécane », pour la vente et la réparation de cycles et motos. Il cesse ses activités à partir du 31 décembre 1972 et devient loueur de fonds après avoir acheté la deuxième partie du magasin.

Seconde entrée :

  • à compter du 5 janvier 1935, Victor JACOB exploite un commerce d’alimentation générale, épicerie, primeurs, poissons, fleurs, arbres de Noël. Il déménage à Sierck-les-Bains (57) à partir du 14 février 1938.
  • à compter de 15 juin 1938, Charles Brechenmacher exploite un commerce d’épicerie, fruiterie, alimentation générale, vin. Il cesse le 1er février 1949.
  • à compter du 12 septembre 1949, venant du n°29, rue de la Moselle où il est installé depuis le 15 mars 1946, Robert Schmitt exploite une officine de pharmacie à l’enseigne « Pharmacie Centrale ». C’est également le siège social du Laboratoire Pharmaceutique et homéopathique de l’Est, à l’enseigne « LPE », situé au n° 1, rue du Chemin de Fer. Il déménage au n° 28, rue Nationale à partir du 1er août 1953.
  • à compter du 7 novembre 1955, cabinet des Docteurs Courbey (Madame et Monsieur). Ils quittent les lieux le 5 juin 1963 pour s’installer au n°29, rue Mermoz.

Les deux fonds sont rassemblés, la porte de la seconde entrée est remplacée par une fenêtre.

  • Location de Charles Beyler :
    • à compter du 1er janvier 1973, à Charles Hausknetch qui exploite un atelier de vente et réparation de cycles et motos à l’enseigne « Cycles Peugeot ». Il cesse le 30 avril 1980.
    • à compter du 1er mai 1980, à Madame Alain Bailly, née Angèle Becker, qui exploite un commerce de vente et réparations de cycles, motocycles et accessoires à l’enseigne « Cycles Bailly ». Elle cesse ses activités à partir du 31 décembre 1985.

Charles Beyer vend le fonds à Alain Kolb le 17 octobre 1985.

  • à compter du 28 avril 1986, Alain Kolb reprend l’exploitation de l’atelier acheté à Charles Beyler pour la vente et réparation de cycles, cyclomoteurs, motos, matériel de plaisance en établissement secondaire, le principal est à Thionville (57) depuis le 1er avril 1976. A partir du 1er avril 1988, Thionville (57) devient établissement secondaire et Yutz établissement principal. Il vend le fonds le 15 avril 1999.
  • à compter du 1er octobre 2000, siège social et établissement principal de la SARL « Signtec ». Etude, fabrication, installation, maintenance et vente de matériel de signalétique, venant de Hettange-Grande (57) où elle est installée depuis le 23 février 1998. Gérant : Claude Butscha. Il décède le 2 novembre 2014.
  •  à compter du 1er juillet 2013, siège social de l’EURL « Big Air Pro », venant de Terville (57) où il est installé depuis le 31 juillet 2006. Magasin spécialisé en articles de sport de volley. Gérant : Alexandre Boucheseche.En novembre 2013, la société s’installe au n°33.
  • à compter du 24 novembre 2014, siège social et établissement principal de la SARL « Signtec ». Etude, fabrication, installation de matériel de signalétique. Gérant : Pasacal Bladt.

A la même adresse :

  • à compter du 1er juin 1946, Madame Auguste Christ, née Augustine Girardin, exploite un commerce de vente de beurre, œufs, fromage, fruits en ambulant. Elle cesse ses activités en 1957.

A l’arrière, accès par la rue de Verdun :

  • à compter du 2 novembre 1933, à l’enseigne « Garage National », garage, réparations de cycles et motos et toutes opérations pouvant s’y rattacher. Co-gérants : Joseph Zieger et Joseph Melkonski. Ils cessent leurs activités en mai 1947.
  • Le 2 juin 1947, Camille Thommes fait une demande d’ouverture d’un magasin et atelier de réparations de cycles et motos qui n’aboutit pas.

Au n°32, ancien n°20 : 

  • Auguste Braunà compter du 1er novembre 1946, venant du n°34, Auguste Braun exploite une boulangerie-pâtisserie, café, confiserie. Il cesse ses activités à partir du 1er août 1953.

Auguste Braun

  • Ferdinand Braunà compter du 1er août 1953, boulangerie-pâtisserie exploitée par Ferdinand Braun à l’enseigne « Boulangerie Braun ». Il cesse ses activités à partir du 30 juin 1967.
Ferdinand Braun intérieur

Intérieur de la boulangerie Ferdinand Braun, le 31 janvier 1963.

  • à compter du 1er mars 1968, Jean-Marie Kaiser exploite un commerce de pâtisserie-confiserie, dépôt de pain après avoir acheté le bâtiment qui jouxtait la boucherie Jung. Il ouvre un établissement secondaire à Thionville (57) à partir du 27 octobre 1972. A partir du 8 janvier 1973, il est autorisé à vendre des liqueurs et alcool à emporter.
  • A partir du 1er juillet 1979, les deux fonds sont donnés en location-gérance à la Société d’exploitation de la pâtisserie Jean-Marie Kaiser.
  • à compter du 1er juillet 1979, siège social de la SARL « société d’exploitation des établissements Jean-Marie Kaiser », pâtisserie confiserie, dépôt de pain. La société ouvre un établissement secondaire à Thionville (57) à partir du 1er juillet 1979. Gérant : Jean-Marie Kaiser. Devient SARL à partir du 27 août 1984, gérant : Jean-Marie Kaiser. La société est dissoute à partir du 31 décembre 1998. Fin d’activité de Jean-Marie Kaiser à partir du 1er décembre 2006.
  • à compter du 3 octobre 2007, établissement secondaire de boulangerie-pâtisserie à l’enseigne « Marius ». De très nombreux établissements secondaires sont en exploitation dans la région. Siège social à Thionville (57) depuis le 5 février 1991. Gérant : Marius Kugel. Cesse ses activités à partir de novembre 2012.
  • à partir de novembre 2012, établissement secondaire de la SARL « Boulangeries de l’Est » dont le siège social est à Clouange (57) depuis la même date. Conserve l’enseigne « Marius » pour la même activité de boulangerie-pâtisserie. Gérant : Philippe Meyer. Il cesse ses activités en novembre 2013.
  • à compter du novembre 2013, établissement secondaire de la SARL « Lorpaul », dont le siège social est à Metz (57) depuis le 17 mars 2008. Boulangerie, pâtisserie. Co-gérants : Philippe Meyer et Thierry Ghizzi.

A la même adresse à l’étage :

  • à partir de 1936, J. Jakubardiez est tailleur et marchand d’habits. Il cesse ses activités en 1940.

Au n°33, ancien n°13Salbach

  • en 1912, Otto Salbach est cafetier.
  • à compter du 1er octobre 1919, Bernard Poncelet exploite un café restaurant.
  • à compter du 1er juin 1933, Philippe (fils) Schauli exploite un café-restaurant. Il cesse ses activités le 30 novembre 1935. Le commerce est fermé à partir du 1er septembre 1944 suite aux bombardements.
  • à compter de novembre 2013, siège social de l’EURL « Big Air Pro », venant du n°31 où il est installé depuis le 1er juillet 2013. Magasin spécialisé en articles de sport . Gérant : Alexandre Boucheseche. Cesse ses activités en octobre 2014.
    – à compter du 27 novembre 2014, siège social de l’EURL « Big Air Pro ». Magasin spécialisé en articles de sport. Gérant : Gaétan Marseille.

Dans les appartements :

  • à compter du 15 octobre 1973, venant de Thionville (57) où elle est installée depuis le 26 juin 1973, SARL « ECB « , société d’études et de calculs en béton armé, charpente métallique et mécanique des sols. Gérant : Albert Bristiel. Déménage à Thionville (57) à partir du 30 mars 1974.
  • à compter du 26 avril 1981, Michel Vieh est abatteur et désosseur de bétail. Il déménage à Metz (57) le 31 mars 1982.
  • à compter du 1er mai 1981, André Georges Pouly représente une fabrique de sièges, tapissier à l’enseigne « Le Voltaire ». Il déménage à Metz (57) à partir du 7 août 1981.

Le bâtiment est séparé et compte deux commerces.

Première entrée :

  • à compter du 20 août 1963, succursale des établissements Charles Zosi installés à Hayange (57) depuis le 10 novembre 1921. Commerce de radio, TV, électroménager, instruments de musique et tout objet s’y rapportant à l’enseigne « Zosi ». Fermeture de l’établissement de Yutz le 1er mai 1966.
  •  à compter du 20 juillet 1966, SARL « Socodex », société commerciale d’exploitation, ayant son siège social à Thionville (57), pour le commerce de détail de lait, beurre, oeufs, fromage, épicerie fine. Gérant : Jean-Pierre Nachon.
  • A partir du 8 juin 1968, ouverture d’un établissement secondaire à Thionville (57) à l’enseigne « Le Concorde », café-restaurant-hôtel. Yutz devient établissement secondaire et les statuts sont modifiés à partir de la même date et deviennent : exploitation de tout commerce de produits alimentaires au détail, restaurant, débit de boisson.
  • A partir du 1er octobre 1982, ajoute le service traiteur. A partir du 31 juillet 1997, nouveau gérant : Laurent Klepper. Le 11 octobre 2005, mise en sommeil de la société après vente du fonds. Le 3 janvier 2006, fin de la société.
  • à compter du 30 novembre 1970, établissement secondaire de la Banque Nationale de Paris (BNP) Paribas. Siège social à Paris (75). L’établissement est déplacé au n°31, esplanade de la Brasserie en mars 2013.
  • à compter de novembre 2013, siège social de l’EURL « Big Air Pro », venant du n°31 où il est installé depuis le 1er juillet 2013. Magasin spécialisé en articles de sport de volley. Gérant : Alexandre Boucheseche.

>
Deuxième entrée :

  • à compter du 27 décembre 1962, boucherie-charcuterie exploitée par Robert Risse en location-gérance. A partir du 1er décembre 1964, il ouvre un établissement secondaire à Kuntzig (57) jusqu’au 17 janvier 1969 où il déménage à Metz (57). Il décède le 2 juillet 2016 âgé de 86 ans. Fermeture de l’établissement principal le 1er novembre 1970.
  • Extrait du programme du concert de l’harmonie municipale du 9 décembre 1979.

    à compter du 2 novembre 1970, Roland Ringler exploite le fonds de boucherie en location-gérance et en établissement secondaire, l’établissement principal est au n°174, (ancien n°91), rue du président Roosevelt depuis le 19 avril 1966. Ferme l’établissement secondaire le 1er novembre 1976.

  • à compter du 2 novembre 1976, en location-gérance, Guy Ringler exploite un commerce de boucherie-charcuterie. Il cesse ses activités le 26 octobre 1989. Il décède le 25 février 2016.
  • à compter du 15 juin 1990, boucherie-charcuterie, traiteur, crémerie, épicerie exploitée par Yves Verneau, à l’enseigne « A la bonne bouche ». Il cesse ses activités à partir du 30 septembre 1998.
  • à compter de janvier 1999, en établissement secondaire, René Rosiak exploite un commerce en gros et au détail de viande de boucherie à l’enseigne Vigros, l’établissement principal est à Thionville. Il cesse ses activités le 31 décembre 2000.
  • à compter du 1er avril 2001, établissement secondaire en location-gérance d’un fonds de boucherie-charcuterie, traiteur par la SARL « Ringler L » dont le siège social et l’établissement principal sont au n°174, rue du président Roosevelt depuis le 26 mars 2001. Gérant : Laurent Ringler. Cesse ses activités à partir du 31 décembre 2005.
  • à compter du 22 février 2006, EURL « Au petit traiteur Yussois » en location-gérance, exploité par Rachel et Didier Restelli. Service traiteur, plats à emporter. Gérant : Didier Restelli. A partir du 1er février 2010, ajoute la vente de viande à la coupe.

Dans les appartements :

  • à compter de mai 2014, Bahri El Andoulsi s’installe comme agent immobilier.

 

Au n°34 : le bâtiment compte 2 commerces.

1er commerce : 

  • aug braun à compter du 1er janvier 1911, Auguste Braun exploite une boulangerie-pâtisserie, café, confiserie. Il déménage au n°32, (ancien n°20) le 1er novembre 1946..
    • à compter du 23 novembre 1946, venant du n°60, Grand’Rue (ancien n°40), où il est installé depuis le 1er février 1945, Charles Joseph Kieger exploite un atelier de peinture et vitrerie. Il ajoute la vente de papiers peints, vernis, peinture, articles de Joseph kiegerménage, brosses, cire, savon, linoléum, toile cirée, tapis, balais, articles de nettoyage. Il cesse ses activités à partir du 30 septembre 1967.
    • à compter du 1er janvier 1962, venant du n°3, rue Nationale où il est installé depuis le 1er avril 1959, Arnaud Kop exploite un atelier de tapisserie, réparations de meubles rembourrés et autres, à l’enseigne « Tapisserie et décoration », installé dans une pièce du bâtiment. Il déménage au n°11a, rue Nationale à partir du 9 août 1963.

2ème commerce :

  • à compter du 15 janvier 1919, Emile Jung exploite un commerce de boucherie-charcuterie.Il déménage au n°1, Chemin des Romains (future rue des Romains) à partir du 15 janvier 1919.

L’ensemble  du  bâtiment est acheté, rasé et reconstruit en 1968 par les époux Armand Humbert. Il est domicilié au n°49, rue de la Moselle devenue rue Albert Cardamon.

Au n°35, ancien n°13a :

  • à compter du 2 mars 1898, Henri Mathias Dietrich exploite une boulangerie. Il cesse ses activités le 1er mai 1931.
  • à partir de 1931, Gustave Daunendorffer exploite le fonds de boulangerie pâtisserie jusqu’au 31 décembre 1932
  • à compter du 1er janvier 1933, Jean Mergen exploite un commerce de boulangerie-pâtisserie. Il cesse ses activités le 13 décembre 1935.
  • à compter du 24 décembre 1935, Edmond Maire exploite une boulangerie-pâtisserie jusqu’au 1er mars 1959. Il devient loueur de fonds à partir du 09 février 1959.
  • à compter du 1er mars 1959, Charles Moulin et son épouse née, Suzanne Kull, exploitent la boulangerie-pâtisserie. Ils achètent le fonds le 1er mars 1962 et cessent leurs activités à partir du 15 novembre 1970.
  • à compter du 15 novembre 1970, venant de Hayange (57) où il est installé depuis le 07 octobre 1967, Jean-Paul FRANCOIS exploite un commerce de boulangerie-pâtisserie. Il vend le fonds le 30 mars 1977.
  • à compter du 1er avril 1977, Gérard Risse exploite une boulangerie pâtisserie confiserie. Il décède le 13 mars 1995 et le commerce est repris par son épouse Henriette.
  • à compter du 14 mars 1995, boulangerie- pâtisserie exploitée par Madame Veuve Henriette Risse. Fermeture à partir du 31 décembre 2003.

Au n°36, ancien n°22 :

  • café de la RennaissanceCafé Hoffman, où a lieu la création de la caisse du Crédit Mutuel le 18 décembre 1882 alors dénommée « Jeutzer Spar-und Darlehnskassen Verein » (Société de prêts de NiederJeutz) dont le président fondateur est Joseph Nels.
    • à partir de 1904, Bernard Poncelet exploite un débit de boisson. Il cesse ses activités le 30 septembre 1910.
    • Extrait du fascicule du centenaire de la compagnie des sapeurs décembre pompiers de Basse-Yutz en 1932.

      à compter du 1er octobre 1910, Madame Veuve Eugénie Hoffman exploite le café-restaurant à l’enseigne « Café de la Renaissance ». L’établissement est équipé d’une piste de quilles couverte. Elle cesse ses activités le 1er décembre 1935.

    • à compter du 13 décembre 1935, Madame Antoine THOMAS, née Georgette Hoffmann exploite un café-restaurant, boisson à emporter à la même enseigne
    • A partir du 13 décembre 1964, Serge Giorio dispose un distributeur de bijoux fantaisie à l’enseigne « Servez-vous » jusqu’au 30 mars 1966.
    • Madame Antoine THOMAS décède le 4 décembre 1966 et est radiée à partir du 31 décembre de la même année.
    • à partir du 1er janvier 1967, Antoine THOMAS devient loueur de fonds et loue  :
      • café resistance yutzà compter du 1er février 1967, à Jean-Nicolas Hein, venant de Stuckange (57) où il est installé depuis le 1er avril 1964, qui exploite le débit de boisson à l’enseigne « Café de la Résistance ». Il cesse le 28 décembre 1970.
      • à compter du 1er janvier 1971, à René Pfennig qui exploite le débit de boissonà l’enseigne « Café de la Résistance » . Il achète le fonds le 20 août 1976 à Antoine THOMAS qui cesse ses activités à la même date. Il réunit  les locaux du n°23 et la salle arrière du n°25 pour obtenir un local plus important. René Pfenning cesse ses activités à partir du 15 juin 2005.René Pfenning décède le 28 février 2018 âgé de 81 ans.

        L’établissement est rasé dans le cadre de la requalification de la rue Nationale et l’aménagement du cœur de ville entrepris par la municipalité en 2005/2007.

A l’ancien n°25 :

  • à compter du 5 avril 1946, Jean Sébert exploite un magasin de vente de cycles, motos et accessoires. Il déménage à Thionville (57) à partir du 15 juin 1946.
  • à compter du 18 avril 1946, magasin de cycles et accessoires exploité par Pierre Kneppert. Il cesse ses activités à partir de 1958. Les locaux sont réunis avec l’ancien n°22 par René Pfenning pour faire un local de débit de boisson plus important.

Le n°36, devient le nouveau n°34, après requalification du cœur de ville :

  • à compter du 16 octobre 2007, constitution de la EURL « Tendance et Déco », bijoux fantaisie, émaux de Longwy, tableaux, arts de la table, cadeaux. En janvier 2008, mise en activité. Gérant : Jean-Pascal Putz. En mai 2015, ajoute la vente de vêtements féminins et accessoires. A partir du 14 août 2015, nouvelle gérante : Madame Marie-Madeleine Putz.

Nouveau n°36, après requalification du cœur de ville :

  • à partir du 23 juin 2008, agence du Crédit Agricole venant du n°21a, rue Nationale dans des bâtiments reconstruits.
  • à compter du 1er septembre 2009, établissement secondaire géré par Patrick Perrin, commerce de tabac, presse loto à l’enseigne « Le Ducat ». Le siège social est à Guénange (57) depuis le 1er septembre 1999 pour la gestion d’une entreprise de taxis. A compter du 1er janvier 2010, le siège social est transféré à Yutz.

Au n°37, ancien n°15 :
Le bâtiment compte deux entrées.

Première entrée :

  • à compter du 29 janvier 1910, Auguste Véber exploite une boucherie-charcuterie. Il cesse ses activités le 26 février 1919.

Source : archives départementales de la Moselle.

  • à compter du 1er mars 1919, Joseph Pierron, maître boucher exploite une boucherie-charcuterie, conserves alimentaires à l’enseigne « Boucherie-charcuterie Pierron ». Le 12 septembre 1927, il fait une demande d’installation d’une « tuerie particulière d’animaux de boucherie » située à l’arrière de son commerce. Ce type d’établissement est soumis à l’approbation d’une commission qui après enquête et visite sur place, statue sur les « établissements classés dangereux, insalubres ou incommodes ». Les démarches ne sont pas simples et le dossier est très fourni en documents. La municipalité fait une enquête de commodo et incommodo entre le 13 juin et le 12 juillet 1929. Le 11 septembre 1929, l’inspecteur départemental du travail refuse l’autorisation d’exploitation au motif : « la tuerie est située en plein centre d’agglomération et incommodera rapidement les occupants des habitations avoisinantes ». Et complète par « construite avant la guerre (de 1914), elle n’avait jamais été utilisée par suite d’un même refus de l’administration ». La préfecture transmet la décision à Joseph Pierron le 14 octobre 1929 qui en accuse réception le 26 du même mois.Il ferme provisoirement son commerce à partir du 26 novembre 1951. Il cesse définitivement ses activités à partir du 1er juin 1956 et devient loueur de fonds à partir de la même date.

Il loue à :

  •  à compter du 1er mai 1956, réouverture par André Pierron. A partir du 15 janvier 1958, ajoute vente en sédentaire et en ambulant. Ferme son magasin et cesse ses activités le 31 juillet 1959.
  • à compter du 1er janvier 1962, Jean-Claude Gedda exploite un dépôt de produits alimentaires de fabrication conditionnée pour la vente en gros et au détail, beurre, œufs, fromage, salaisons. Spécialités alimentaires « Kiwi ».
  • A partir du 1er janvier 1963, commerce de vente de fruits, légumes, beurre, œufs au détail et sur les marchés. Jean-Claude Gedda cesse ses activités à partir du 1er juin 1964.
  • à compter du 2 mai 1975, agence de voyages en établissement secondaire, à l’enseigne « Le domaine Mosellan ». L’établissement principal est à Thionville (57) depuis le 1er mars 1973. Gérant : Djilali Klaa. Il ferme l’établissement à partir du 28 avril 1975. Ce bureau n’a jamais été ouvert.
  • à compter du 31 mai 1979, venant de Algrange (57) où elle est installée depuis le 1er juillet 1978, Madame Dominique Talamona, née Nadine Ubycha, exploite un commerce de cuisines par éléments, électroménager, meubles divers à l’enseigne « Etudec Cuisines ». Elle cesse ses activités à partir du 5 février 1981.
  • à compter du 8 septembre 1981, Jean Louis Banizette exploite un magasin d’optique à l’enseigne « Clairvue ». A partir du 28 septembre 1993, ouvre un établissement principal à Woippy (57), celui de Yutz devenant secondaire. A partir du 15 avril 1994, vente du fonds de Yutz à SARL « Boutique Rive Droite ».
  • à compter du 5 mai 1994, SARL « Boutique rive droite », confection hommes, dames, maroquinerie, bijoux fantaisie. Gérante : Madame Sandra Perisse. La société cesse ses activités à partir du 16 janvier 1997.
  • Wonder Games.
  • à compter du 5 octobre 2005, EURL à l’enseigne « Modelages du Monde », soins esthétiques, institut de beauté, relaxation, sauna, hammam, exploité par Fabrice LOUIS. Déménage au n°5, avenue des Nations à partir du 11 février 2010.
  • à compter de 2010, établissement secondaire de la SARL « A3F », Ambulances des 3 Frontières, à l’enseigne Moselle ambulances, dont le siège social est à Basse Ham (57) depuis le 4 avril 1989. Co gérants : Eric Bocquet et Christian Klein.

Deuxième entrée :

  • à compter de 1925, salon de coiffure exploité par Alphonse Schelle. Il cesse ses activités le 31 janvier 1927.
  • à compter du 1er février 1927, salon de coiffure hommes exploité par Nicolas Beauchot qu’il transfère au n° 49, rue Nationale le 7 février 1958.
  • à compter du 6 mai 1958, venant de Hettange-Grande (57) où elle est installée depuis le 1er juin 1954, Madame Marcel Trouy, née Denise Bender exploite un salon de coiffure pour dames, vente d’articles de parfumerie et de toilette jusqu’au 31 décembre 1980. Elle décède le 17 février 2014, âgée de 88 ans.
  • à compter du 2 janvier 1981, Mademoiselle Brigitte Trouy exploite un salon de coiffure dames reçu en donation de sa mère Denise à l’enseigne « Vital Coiffure ». A partir du 1er septembre 1984, ouvre un établissement secondaire à Fontoy (57), qu’elle ferme le 31 décembre 1992. Elle cesse ses activités à partir du 31 mars 2015. Devient cabinet infirmier

Au n°38, ancien n°26 :

  • à compter du 10 mai 1990, restaurant-pizzeria, « Le Romantique » exploité par Madame Bonarota née Danièla Grossi. A compter du 21 mars 2000, EURL « Le Romantique » restauration. Gérant : Guy Amadou. Radiation le 27 avril 2007.

L’établissement est détruit fin 2005 et reconstruit dans le cadre des travaux de requalification de la rue Nationale entrepris par la municipalité en 2005/2007.

  •  à compter du 12 mars 2007, établissement secondaire de la SARL « Brusyl », à l’enseigne « Miss Pim’s ». Siège social au n°41, avenue des Nations depuis la même date. Commerce d’habillement au détail pour femmes. Gérante : Madame Fèvre, née Sylvie Pimazzoni.Le siège social est transféré au n°49, rue Albert Cardamon à partir de juillet 2011.Fermeture du magasin en octobre 2012.
  • à compter du 10 mai 2013, siège social et établissement principal de l’EURL « Diagonal coiffure », venant du n°1, rue Fridtjoff Nansen où il était installé depuis le 7 avril 2010, pour l’exploitation d’un salon de coiffure. Gérantes : Mesdames Laurence Virlin et Née Forte.

Au n°39, ancien n°17 :

  • à compter du 29 janvier 1924, Pierre Junk exploite un atelier de menuisier charpentier. Il décède le 6 mai 1938 et est radié le 23 mai 1939.
  • à compter du 6 avril 1939, Pierre (fils) Junk-Feltz, maître-charpentier, charpente, menuiserie, escaliers. Il devient loueur de fonds à partir de 1er janvier 1963. Il décède le 18 janvier 1966 et lègue son fonds à son frère Henri Junk.
  • à compter du 1er janvier 1963, René Majerus, maître-menuisier en location pour la fabrication d’escaliers, menuiserie de bâtiments et réparations à l’enseigne « Menuiserie Pierre Junck ». Il cesse ses activités à partir du 29 février 1972.à compter du 18 janvier 1966, Henri Junk est loueur du fonds de menuiserie dont il a hérité de son frère Pierre. Il cesse le 31 décembre 1971.

Au n°40, ancien n°26 :

  • Extrait du journal « Le Basse-Yutzois » du 26 février 1926.

    à compter du 1er décembre 1918, André Engel exploite un atelier photo, photos d’art et industrielles, vente d’appareils et de produits photo. Il cesse ses activités à partir du 13 mai 1935. à partir du 14 septembre 1925, François Engel reprend le commerce à l’enseigne « Engel fils », qui devient Engel Frères à partir de 1952.

Extrait du fascicule du centenaire de la compagnie des sapeurs pompiers de Basse-Yutz en 1932.

A la même adresse :

  • à compter du 2 juin 1961, atelier de l’entreprise « Bevittori et Cie », dont le siège social est au n° 1, rue des Romains à partir du 1er février 1962. Dissolution de la société le 26 février 1964.
  • à compter du 1er avril 1974, Hubert Wolff est artisan maçon jusqu’au 1er janvier 1979. L’ensemble du bâtiment devient mairie annexe à partir de 1984. Il est détruit et reconstruit dans le cadre de la requalification du cœur de ville en 2005/2006.

Retour à L’Avenue des Nations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.