Rue Jean Jaurès

Itinéraires

 

Créée en 1927.

Diedenhofenerstrasse durant l’occupation allemande de la dernière guerre.

Le n°1 de la rue Jean Jaurès, était le n°1 de la Grand’Rue, qui était dénommée « Chemin de Sierck ».

L’église saint Vit et son cimetière 

Au n°1 :

  • à compter de juillet 1950, Madame Pierre Wonner, née Victorine Rawung, exploite un commerce d’épicerie, mercerie, bonneterie. A partir du 1er novembre 1954, elle ajoute achat, vente de grain, graines alimentaires pour bétail, fourrage, engrais. Elle déménage à Sérémange (57) à partir du 15 février 1956.
  • à compter du 1er avril 1960, entreprise de débardage et transport « Kubler et Grangeorge ». Gérant : René Kubler. A partir du 21 janvier 1963, seul exploitant René Kubler. Déménage à Abreschwiller (57), à partir du 15 avril 1964.

Au n°3 :

  • à compter du 1er novembre 1934, Madame Alphonse Schmitt, née Marguerite Zimmermann, exploite une épicerie, crémerie, fruiterie, alimentation générale. Elle déménage au n°31, Grand’rue à partir du 14 février 1936.
  • à compter du 1er janvier 1936, Madame Charles Muller (1), née Berthe Mertz, exploite une épicerie, laiterie et vente de vin et bière. Elle cesse ses activités à partir du 27 décembre 1938. Son mari, laitier, est installé au n°6, rue des Seigneurs, depuis le 1er décembre 1930. Il cesse ses activités le 1er novembre 1937.
  • à compter du 1er décembre 1937, Madame Guillaume Fladry, née Jeanne Behl, exploite un commerce d’épicerie, légumes, vin et bière à emporter. Elle cesse ses activités à partir du 10 juin 1938.
  • à compter du 1er janvier 1939, Madame Ehrart, née Aurélie PHILIPPE, exploite un commerce de lait, beurre, œufs, fromage, fruits. Elle déménage à Thionville (57) à partir du 19 juillet 1947. Le magasin est fermé pendant la durée de la seconde guerre mondiale.
  • à compter du 6 février 1950, Madame Charles Muller (1), née Berthe Mertz, reprend l’exploitation du magasin d’épicerie, beurre, œufs, fromage, saucissons. A partir du 3 mars 1950, elle est autorisée à vendre des liqueurs alcooliques et des spiritueux à emporter. A partir du 5 avril 1950, elle ajoute un dépôt et vente de lait. Elle cesse le 30 juillet 1960.

A la même adresse :

  • à compter du 15 février 1946, Charles Muller (1) exploite une entreprise de taxi, de transport et de location d’automobiles qu’il cesse à partir du 1er avril 1960.

Au n°6 :

  • à compter du 1er décembre 1927, Madame Veuve Sindt effectue des travaux de repassage jusqu’au 1er septembre 1928.

Au n°7 :

  • à compter du 1er octobre 1989, Henri Zowczak exploite une entreprise de chauffage et sanitaire. Il cesse ses activités à partir du 8 mars 1991.

Au n°8 :

  • à compter du 21 août 2015, siège social de la SASU « RRUCI Etanchéité ». Travaux d’étanchéité des bâtiments. Gérant : Orhan Rruci

Au n°12 :

  • à compter du 15 novembre 1928, Antoine Del Monaco exploite une entreprise de bâtiments venant du n° 15, rue Anatole France où il est installé depuis le 1er mars 1927. Il cesse ses activités le 1er septembre 1944.

Au n°13 :

  • à compter du 1er mars 1946, Madame Schmitt, née Jeanne Meckler, exploite un atelier de couture qu’elle ferme à partir du 1er octobre 1952.

Au n°14 :

  • à compter du 27 juillet 1935, Guillaume Schwartz exploite un commerce de vente de papier transparent et de fabrication de sacs et sachets, impression sur papier transparent. Il cesse ses activités à partir du 30 décembre 1935.

Au n°16a :

  • à compter du 1er juillet 1955, Yvonne Junges exploite un atelier de reliure. Elle cesse ses activités à partir du 31 mars 1962.

Au n°17 :

  • à compter du 12 janvier 1930, Raymond Laure exploite un atelier de réparations de véhicules automobiles.

Au n°20 :

  • à compter du 2 septembre 1954, dans une chambre mise à sa disposition par son beau-père Joseph, Madame Charles Gyganeck, née Marguerite Reysz, exploite un atelier de réparation de postes de radio et de télévision. Elle cesse le 31 décembre 1955.

Au n°22 :

  • à compter du 13 octobre 1989, Guy Hersché exploite un fonds de boucherie industrielle en établissement secondaire, l’établissement principal est au n°17a, rue Nationale, à l’enseigne « Charcuterie Hersché ». A compter du 1er juin 1996, il exploite un commerce de charcuterie en ambulant. Il cesse l’activité industrielle à partir du 28 janvier 1997 et toutes activités à partir du 1er août 2006.

Au n°23 :

  • à compter du 25 octobre 1933, Léon Redt exploite un commerce de produits agro alimentaires, huile à parquet, encaustiques, huiles et graisses industrielles.

Au n°25 :

  • à compter du 10 octobre 1982, venant du n°22, rue Anatole France où il est installé depuis le 1er septembre 1979, entreprise de nettoyage de vitres, prestations de service, divers, ponçage de parquets, nettoyage sols, tonte de pelouses, gérée par Eric Deltour. Enseigne « Etablissements Technemo ».
  • à compter du 23 juin 1986, venant du n°59, Grand’Rue où elle est installée depuis le 1er janvier 1985, SARL « TNT », Traitement, Nettoyage et Teinture. Objet : traitement, coloration, rénovation de peaux, cuirs et fourrures, nettoyage de vitres, sols, ponçage de parquets, tonte de pelouse. Associés : Robert Hoch et Eric Deltour. Gérant : Eric Deltour. Cesse ses activités à partir du 12 février 1987 et s’installe au n°5, rue saint Pierre à partir du 1er août 1987.
  • à compter du 15 janvier 1992, venant du n°5, rue saint Pierre, où elle est installée depuis le 1er août 1987, entreprise de nettoyage de vitres, prestations de service, divers, nettoyage de sols, ponçage de parquets, tonte de pelouses gérée par Eric Deltour à l’enseigne « SED ». A partir du 1er mars 1992, il déménage au n°186, rue du président Roosevelt.

Au n°26 :

  • Jean Knoepfly exploite un atelier de sellier matelassier. Déménage à Thionville (57), le 1er juin 1963 et décède le 6 octobre 1970.

Au n°30 :

  • à compter du 14 juin 1991, Martial Guglielmi exploite un atelier de dépôt-vente de véhicules automobiles à l’enseigne « Véhi-shop » en location de M. Schneider.

Au n° 32 :

  • à compter du 1er août 1929, Madame Veuve Jean Fritsch, née Jeanne Strebler, exploite une entreprise de travaux électriques. L’entreprise est fermée provisoirement le 1er septembre 1944. Elle reprend ses activités après la guerre et cesse à partir de mai 1959.

Au n°33 :

  • à compter du 1er janvier 1934, venant du n°44 (ancien n°30) Grand’rue, où il est installé depuis le 24 janvier 1928, Etienne Fritsch exploite une entreprise d’électricité et accessoires. Il cesse ses activités en 1940.

Au n°37 :

  • à compter du 1er mai 1958, venant du n° 5, rue de la République où il est installé depuis le 27 février 1951, Guillaume Wagner exploite un commerce d’articles de sport à l’enseigne « Tout pour le sport ». Il cesse ses activités à partir du 30 juin 1970.

Au n°39 :

Le 4 mars 1960, Fernand Gorra demande l’autorisation d’ouvrir un commerce ambulant de produits détergents pour garages, restaurants, blanchisseries et bouchers qui lui est refusée.

  • à compter du 25 août 1965, Fernand Gorra exploite un commerce d’achat et vente de véhicules d’occasion à l’enseigne « Auto Sélection ». A partir du 30 septembre 1968, il déménage à Metz (57). Il revient à compter du 1er avril 1974, pour l’exploitation d’un commerce d’achat, vente de voitures d’occasion, pièces et accessoires à l’enseigne « Auto Sélection ». Il cesse ses activités à partir du 30 juin 1977.
  • à compter du 27 juillet 1981, venant de Metz (57) où elle est installée depuis le 6 juillet 1974, SARL, « Wilhelm », achat, vente, fabrication, réparation de cycles et motocycles, automobiles neuves et d’occasion, à l’enseigne « Cycles André Wilhem ». Gérant : Fernand Gorra. Dissolution anticipée de la société à partir du 31 mars 1982.

Au n°41 :

  • à compter du 8 février 1952, Nicolas Japelle exploite un atelier de réparations, mécanique, serrurerie et de bobinages électriques, à temps partiel dans un garage mis à disposition par Antoine Elz. Il cesse ses activités le 31 décembre 1969.
  • à compter du 1er octobre 2010, Marc GUILLAUME exploite une entreprise multiservices, tous travaux intérieurs, extérieurs. Cesse ses activités à partir du 1er octobre 2013.

Au n°44 :

  • à compter du 3 septembre 2008, siège social de la SARL « Pro Rénov 57 », spécialisée dans les installations solaires, pompes à chaleur ou énergies renouvelables, travaux de carrelage, sanitaire, électricité, chauffage traditionnel, neuf ou d’entretien. Co-gérants : Lucien Wilk et Alain Guibert. Les ateliers sont au n°86, avenue des Nations. En décembre 2011, transfert du siège social au n°86, avenue des Nations.

Au n°45 :

  • à compter du 1er novembre 1984, Victor Spérandio fait commerce ambulant de pizzas, spécialités italiennes, boissons non alcoolisées. Il cesse ses activités à partir du 9 janvier 1985.

Au n°47 :

  • à compter du 1er octobre 1945, Madame Victor Firmery, née Berthe Wolckensinger, exploite un atelier de réparation et de confection de soutien gorges, corsets et ceintures médicales sur mesure. Elle rouvre à partir du 5 juin 1959 et cesse le 30 juin 1968.

Au n°50 :

  • à compter du 1er août 1959, commerce d’épicerie et dépôt de pain exploité par Madame Gisèle Vagner, née Clause. La demande d’ouverture est annulée le 28 août 1959.
  • à compter du 31 août 1959, Madame Christiane Adenot exploite un commerce d’alimentation générale, salaisons, conserves alimentaires, boissons hygiéniques. A partir du 18 novembre 1959, ajoute mercerie-bonneterie, confection. A partir du 15 février 1960, ajoute liqueurs alcooliques à emporter. Elle cesse ses activités à partir du 31 mars 1961.
  • à compter du 23 novembre 1961, commerce de confection, ameublement, articles de ménage exploité par Madame Manzon, née Monique Meckler.

Au n°51 :

  • à compter du 1er juillet 1953, Gérard Terver est racleur de parquet à temps partiel, activité qu’il cesse à partir du 15 mai 1961 pour cause de maladie.

Au n°64 :

  • à compter du 6 mai 1999, SARL « RCT ». Rénovation, Construction, Terrassement », entreprise de bâtiments. Gérant : Théodore Toscano. Déménage à Florange (57) à partir du 27 septembre 2006.

Aux nos68/70 :

  • bureaux et entrepôts des établissements Klein, charbon, mazout, installés à Thionville (57) depuis le 1er septembre 1906, dont le gérant, Léon Klein, cesse l’exploitation à partir du 6 septembre 1949. C’est Madame Veuve Klein, née Marie Schneider, qui reprend l’exploitation à partir du 1er juillet 1949. Elle fusionne son établissement avec Thionville-Charbon. La société est radiée le 6 septembre 1949.
  • à compter du 25 juillet 1949, Henri Schneider fait commerce en gros et au détail de charbons à l’enseigne « Charbons Veuve Léon Klein ». A partir du 21 septembre 1970, il change d’enseigne qui devient « Charbons Klein » et ajoute la vente de combustibles de toutes natures. La nouvelle gérante est Madame Veuve Henri Schneider, née Léonie Klein. A partir du 31 janvier 1981, elle cesse ses activités et la société est dissoute par anticipation le 23 mars 1981. L’espace laissé vide par les entrepôts de charbon est utilisé par les forains qui garent leurs manèges et matériel durant la morte saison hivernale. Ils font également commerce de sapins de Noël.

Au n°68 :

  • à compter du 1er mai 1983, « Auto-pièces », gérée par Madame Geneviève Tounache. Vente de pièces détachées pour voitures automobiles et de voitures d’occasion. Cesse ses activités à partir du 30 septembre 1983.
  • à compter du 1er octobre 1983, Jean-Claude SIMON exploite un commerce de vente de pièces détachées automobiles à l’enseigne « Auto pièces ». Il cesse à partir du 30 novembre 1984.
  • à compter du 15 juillet 1985, « La centrale auto Yutz », commerce dépôt vente et vente de véhicules automobiles exploité par Yves Manuel de Conceicao. Il cesse ses activités à partir du 30 septembre 1985.
  • à compter du 1er mai 1995, établissement secondaire de la SARL « Loca Bang », venant du n°3bis, rue Nationale où elle est installée depuis le 1er janvier 1989. Le siège social est à Sarreguemines (57), depuis le 20 janvier 1975. Location de véhicules particuliers, industriels et commerciaux, avec ou sans chauffeur, achat, entretien, vente directe ou par reprise de tout véhicule automobile. Gérant : Robert Bang. Le 10 mars 1997, vente à la SA « Europcar France ».
  • à compter du 11 mars 1997, SA de location de véhicules automobiles à l’enseigne « Europcar France ». Gérant: M. Poncelet. Fin d’exploitation au 30 novembre 1998.
  • à compter du 1er décembre 1998, établissement secondaire de la SA « Lor’Rent », société de location de véhicules automobiles, dont le siège social est à Lunéville (54), depuis le 11 janvier 1989, à l’enseigne « Europcar ». Etablissements secondaires à Saint-Dié-des-Vosges (88) , Epinal (88) et Woippy (57). Pdg : Madame Claudine Kayser, née Ulm. A compter du 28 janvier 2011, nouveau Pdg : Jean-Louis Kayser. A partir du 29 mars 2014, nouveau président : société financière automobile.

Au n°70 :

  • à compter de 1er avril 1996, la société Euro concept, spécialisée dans l’agencement de magasins et dont le siège social est à Thionville (57), depuis 1988, crée un commerce d’achat et vente de matériel neuf et d’occasion de collectivités pour commerce alimentaire, à l’enseigne « Euro-stock ». Gérant : Alain Ehrminger. Il cesse ses activités à partir du 30 juin 2004.
  • à compter du 1er juillet 2004, Christian Ehrminger exploite un commerce d’achat et vente de matériel neuf et d’occasion de collectivités pour commerce alimentaire, à l’enseigne « Euro-stock ». Il cesse ses activités à partir 25 septembre 2007.
  • à partir du 24 octobre 2007, Thibault Lindbergh CROIX exploite un commerce d’achat et vente de matériel neuf et d’occasion de collectivités pour commerce alimentaire à l’enseigne « Euro-stock ».

Dans la cour, salle de réunion des Témoins de Jehovah.

Au n° :

  • à compter du 13 novembre 1923, Nicolas Gangolf fait commerce de fromages. Il cesse ses activités le 15 août 1928.

Au n° :

  • à compter du 1er juillet 1927, Emile Meyer effectue des travaux de serrurerie à temps partiel.

 

 

Retour à Rue par rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.